par Nicolas Meunier

Genève 2010 : Renault Mégane Coupé-Cabriolet

Après les teasers, voici les photos officielles de la nouvelle Renault Mégane Coupé-Cabriolet, qui sera dévoilée à Genève, pour une commercialisation au printemps. Un modèle qui n’offre guère de surprises, puisqu’il reprend les dessous des autres Mégane III et le principe de toit de la Mégane II CC.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Dès le premier regard, ce sont les arches de toit noires qui frappent, à la vue de cette Mégane lorsqu’elle est fermée. Un artifice de style (déjà inauguré par Volkswagen sur son Eos Black Style) censé, selon Renault, « évoquer le cabriolet même en position coupé ». Tout de même, avec le cadre de pare-brise en chrome satiné et la teinte de carrosserie, on peut légitimement penser que cela fait beaucoup de couleurs pour une seule voiture… Pour le reste, ce toit est sur le principe identique à celui de la génération précédente, à savoir qu’il dispose d’une surface vitrée assez généreuse et qu’il se replie (en 21 secondes) en deux parties dans le coffre. Si le style semble s’être affiné par rapport à la génération précédente, surtout vu de plein arrière, caser ce toit demande de la place et le popotin de cette nouvelle Mégane CC semble toujours imposant, avec un porte à faux long comme un jour sans pain. D’ailleurs, Renault a soigneusement « oublié » de fournir une photo de plein profil…

L’intérieur reprend les éléments des autres Mégane, ce qui n’est pas une surprise. L’habitacle est prévu pour quatre personnes et la vitre anti-remous derrière les sièges arrière promet des voyages décapotés à quatre supportables jusqu’à une vitesse de 90km/h, ce que nous ne manquerons pas de vérifier lors d’un essai.

Question châssis et motorisation, tout est repris des autres Mégane. Les motorisations sont identiques à celles de la berline, hormis les diesel inférieurs à 110ch et le dci 150 BVA indisponible. Ce qui nous donne un choix en essence du 1,6 16v 110ch, du très agréable TCE 130 et du 2,0l CVT 140ch. On remarque l’absence du TCE 180, qui reste donc l’apanage du coupé. Dommage… En diesel, tous les moteurs (dci 110 FAP, dci 130 FAP et dci 160 FAP) sont disponibles avec une boîte manuelle à six rapports. A noter que le dci 110 FAP pourra être accolé à une toute nouvelle boîte à double embrayage EDC à six rapports, qui sera disponible sur toute la gamme Mégane (et Fluence) au printemps. Un choix de motorisations assez large donc, qui se double d’un choix d’équipements lui aussi généreux, calqué sur celui des autres Mégane.

Source : Renault

Pour résumer

Après les teasers, voici les photos officielles de la nouvelle Renault Mégane Coupé-Cabriolet, qui sera dévoilée à Genève, pour une commercialisation au printemps. Un modèle qui n’offre guère de surprises, puisqu’il reprend les dessous des autres Mégane III et le principe de toit de la Mégane II CC.

Nicolas Meunier
Rédacteur
Nicolas Meunier

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.