par La rédaction

Genève 2010 live : Alfa Romeo Pandion

La voici donc en live cette étude de style dévoilée par Bertone au salon de Genève et fruit d’un dessin signé Mike Robinson. Rien à dire le rapace roulant, lien avec son patronyme Pandion, étire majestueusement ses "ailes" démesurées. On dirait même un fruit dont en enlèverait la peau par parties successives. Et si vous ne saviez pas que Pandion faisait référence à un petit rapace du continent nord-américain, découvrir sa face avant suffit. Non clairement le plus hallucinant visuellement ce sont les ouvrants longs, mais longs. Pour le reste, rien à dire 100 % conceptuel.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

La voici donc en live cette étude de style dévoilée par Bertone au salon de Genève et fruit d’un dessin signé Mike Robinson. Rien à dire le rapace roulant, lien avec son patronyme Pandion, étire majestueusement ses "ailes" démesurées. On dirait même un fruit dont en enlèverait la peau par parties successives. Et si vous ne saviez pas que Pandion faisait référence à un petit rapace du continent nord-américain, découvrir sa face avant suffit. Non clairement le plus hallucinant visuellement ce sont les ouvrants longs, mais longs. Pour le reste, rien à dire 100 % conceptuel.

Basée mécaniquement sur la 8C Competizione, cette étude affiche un gabarit assez étiré avec plus de 4,6 m de longueur, 2 m de largeur, 1,3 m de hauteur et un poids contenu tout juste sous 1,3 t.

Pour se mouvoir elle reprend la V8 de la 8C Competizione et ses 450 ch pour couple de 470 Nm. Quant au pourquoi de ce concept et un éventuel débouché (sic) rien de nouveau depuis ce sujet.

A lire également. Genève 2010 : Alfa Romeo Pandion.

Pour résumer

La voici donc en live cette étude de style dévoilée par Bertone au salon de Genève et fruit d’un dessin signé Mike Robinson. Rien à dire le rapace roulant, lien avec son patronyme Pandion, étire majestueusement ses "ailes" démesurées. On dirait même un fruit dont en enlèverait la peau par parties successives. Et si vous ne saviez pas que Pandion faisait référence à un petit rapace du continent nord-américain, découvrir sa face avant suffit. Non clairement le plus hallucinant visuellement ce sont les ouvrants longs, mais longs. Pour le reste, rien à dire 100 % conceptuel.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.