par La rédaction

Genève 2010 : Gumpert Apollo

Dans la série supercar à leur paroxysme, la Gumpert Apollo du sieur Roland peut légitimement revendiquer une place de choix tout en haut du classement des délirantes et démoniaques productions de la planète automobile. Pensez-donc, l'étoile filante s'impose comme un monstre capable d'atomiser à peu près tout ce qui se présente devant elle tout en pouvant à Genève dans quelques jours...

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Dans la série supercar à leur paroxysme, la Gumpert Apollo du sieur Roland peut légitimement revendiquer une place de choix tout en haut du classement des délirantes et démoniaques productions de la planète automobile. Pensez-donc, l'étoile filante s'impose comme un monstre capable d'atomiser à peu près tout ce qui se présente devant elle tout en pouvant limer le Nürburgring à vitesse grand V ne devant finalement s'incliner que face à la présomptueuse britannique Radical SR8 LM. Et si cela ne suffisait donc pas à asseoir son statut on en verra plus à Genève dans quelques jours...

... Puisque la Gumpert Apollo revue dans son millésime 2010 sera exposée dans les allées du Palexpo Suisse forte de ses 750 ch (contre 700 ch extraits de son V8 4.2 l biturbo Audi) et de menus changements techniques et nouveautés esthétiques.

Pour l'heure le mystère est bien gardé sur l'étoile filante roulante mais on s'attend à une utilisation plus massive de fibre de carbone, ceci devant se traduire par un gain de poids à l'heure de la pesée, des améliorations aérodynamiques et logiquement quelques artifices carrosserie restylés.

Ah et elle sera également disponible également en mouture conduite à droite. Histoire de ne pas être trop dépaysé ci et là dans le monde quand viendra le moment de prendre les commandes de cet avion la supercar.

A lire également. Gumpert Apollo : une étoile en haut du 'Ring et Le chrono de la Gumpert Apollo sur le 'Ring en vidéo.

Source : Zercustoms.

Pour résumer

Dans la série supercar à leur paroxysme, la Gumpert Apollo du sieur Roland peut légitimement revendiquer une place de choix tout en haut du classement des délirantes et démoniaques productions de la planète automobile. Pensez-donc, l'étoile filante s'impose comme un monstre capable d'atomiser à peu près tout ce qui se présente devant elle tout en pouvant à Genève dans quelques jours...

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.