par Bernard Muller

Genève 2010: Bufori Geneva: Malaysien pour bouffon?

Vous connaissez la marque Bufori ? Et bien maintenant oui. Il s’agit en fait d’une marque à l’origine australienne spécialisée dans la fabrication à la main de berlines de luxe. Ces berlines se caractérisent par un style inspiré des automobiles des années 30, mais qui utilisent les technologies et raffinements contemporains.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Vous connaissez la marque Bufori ? Et bien maintenant oui. Il s’agit en fait d’une marque à l’origine australienne spécialisée dans la fabrication à la main de berlines de luxe. Ces berlines se caractérisent par un style inspiré des automobiles des années 30, mais qui utilisent les technologies et raffinements contemporains.

La marque fut fondée en 1986 par 3 frères : Gerry, Anthony et George Khouri. Cette même année, le premier véhicule fut assemblé dans le garage de Gerry. Une première unité de production (à la main) vit le jour dans la banlieue de Sydney l’année suivante, ainsi qu’une unité de Recherche & Développement.

En 1992, fort de ses premiers succès à l’export, la compagnie décide de déménager en Malaisie, dans les environs de Kuala-Lampur ou elle est encore basée aujourd’hui.

Elle y dispose d’une unité de production pouvant assembler, toujours à la main, jusqu’à 300 véhicules par an (selon le constructeur), d’un showroom, d’une unité de R&D et d’une branche vente et distribution.

Jusqu’à présent, le fer de lance de ma marque était la Bufori La JOYA, qui a permis au constructeur, d’exporter dans le monde entier (Australie, Europe, Amérique du Nord, Moyen Orient).

Le constructeur s’est également essayé à la course avec la Bufori BMS R1 qui participa (mais ne finit pas) à la Macau GT cup.

A l’occasion de ce salon de Genève, la marque lève le voile sur sa dernière création : la limousine Geneva. Pourquoi ce nom ? Apparemment parce que les frères Khouri sont tombés amoureux de la ville et voulaient ainsi lui rendre hommage (la ville de Genève appréciera…). Autre explication : selon Peter Haller, directeur général de Bufori, c’est parce que le salon de Genève est le salon le plus luxueux du monde, et au passage, aussi le premier de l’année en Europe…

En ce qui concerne le style de cette Geneva, nous laissons chacun juge, je le qualifierai juste de… hmmm… décalé… alors que La Joya est vraiment sympa…

La carrosserie de la Geneva est composée d’un mélange de Kevlar et de fibre de carbone.

Elle est propulsée par un moteur Chrysler Hemi de 6,1 litres développant 430ch. Si c’est trop peu, un compresseur peut être rajouté pour porter la puissance à 600ch. La suspension est à air et ajustable. Les derniers raffinements technologiques sont intégrés comme le régulateur de vitesse adaptatif, l’avertisseur de changement de ligne, la vision de nuit etc. Le tableau de bord ne peut cependant cacher ses origines Chrysler.

L’heureux propriétaire s’installe en entrant par les portières arrière à ouverture inversée comme les Rolls Royce. Il sera accueilli dans un véritable salon avec mini bar, mini réfrigérateur pour garder le champagne au frais, et une bouilloire pour faire son thé. Il pourra même utiliser un coffre fort intégré, au cas où les voleurs, sans doute rebutés par le look, décideraient de ne pas en profiter pour voler la voiture…

Pour le reste, le client est roi, et comme la plupart des véhicules de ce marché, le niveau de personnalisation est quasi infini.

Prix de cette Geneva ? Dans les 300 000 dollars, prix de l’exclusivité, le constructeur ayant décidé de limiter la production à une 60aine d’exemplaires par an. La production démarrera en juin 2010 et les livraisons avant la fin de l'année.

Source : Bufori et via AutoBlog

Pour résumer

Vous connaissez la marque Bufori ? Et bien maintenant oui. Il s’agit en fait d’une marque à l’origine australienne spécialisée dans la fabrication à la main de berlines de luxe. Ces berlines se caractérisent par un style inspiré des automobiles des années 30, mais qui utilisent les technologies et raffinements contemporains.

Bernard Muller
Rédacteur
Bernard Muller

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.