par Frederic Papkoff

Genève 2009 : Wiesmann MF4 et MF4-S Roadster

Bien obligé de suivre l'évolution des mécaniques fournies par BMW, Wiesmann fait évoluer son roadster MF3, qui abandonne le 6 en ligne et adopte le V8 4.8. En devenant MF4, il en profite pour ajouter une version "S" qui récupère le V8 4.0 de la M3...

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Bien obligé de suivre l'évolution des mécaniques fournies par BMW, Wiesmann fait évoluer son roadster MF3, qui abandonne le 6 en ligne et adopte le V8 4.8. En devenant MF4, il en profite pour ajouter une version "S" qui récupère le V8 4.0 de la M3...

Au fil des ans, les modèles de Wiesmann grimpent en gamme avec l'augmentation de la puissance de leurs moteurs bavarois. Le modèle traditionnel MF3 était jusqu'à présent abonné au 6 en ligne issu de la BMW M3, le V8 étant réservé au coupé MF4 GT. Mais suite à l'arrêt du roadster BMW Z4M, Wiesmann se retrouve contraint à doter son roadster du V8 4.8 de 367 ch. Le roadster devient donc MF4.

Mais afin de prolonger l'histoire qui unit Wiesmann à la M3, le constructeur dévoile également une version MF4-S, en roadster et en coupé GT, reprenant le V8 4.0 de 420 ch de la M3, adoptant au passage la boîte à double embrayage BMW...

Il ne reste plus qu'à proposer une version roadster de la MF5, propulsée rappelons le par le V10 de la M5, et l'on peut également imaginer le retour de la MF3, par exemple avec le 6 en ligne double turbo des 335i / 135i...

Pour résumer

Bien obligé de suivre l'évolution des mécaniques fournies par BMW, Wiesmann fait évoluer son roadster MF3, qui abandonne le 6 en ligne et adopte le V8 4.8. En devenant MF4, il en profite pour ajouter une version "S" qui récupère le V8 4.0 de la M3...

Frederic Papkoff
Rédacteur
Frederic Papkoff

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.