par La rédaction

Geely veut voir Lotus rivaliser avec Ferrari et Porsche

Lotus a un nouveau propriétaire, le chinois Geely qui détient une autre marque européenne, Lotus.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Lotus a un nouveau propriétaire, le chinois Geely qui détient une autre marque européenne, Volvo. Manifestement Geely a des ambitions pour Lotus.

Depuis des années, Lotus cultive sa gamme autour de modèles anciens, déclinant versions et séries spéciales en un nombre d'unités modéré. Mais les choses devraient changer. D'abord avec l'introduction d'un SUV qui devrait bien finir par se concrétiser.

Au tournant des années 2010, Dany Bahar, alors à la tête du constructeur anglais, avait déjà tenté de développer la gamme. Mais l'aventure tourna court. Aujourd'hui, avec Jean-Marc Gales à la tête de la marque et Geely pour propriétaire, Lotus semble sur de meilleurs rails.

Geely affiche ses ambitions

Les ambitions, elles, sont de retour. Selon le site anglais Autocar, qui rapporte des propos de An Cong Hui, patron de Geely, il s'agit en effet ni plus ni moins de faire de Lotus un rival de Ferrari ou de Porsche. An Cong Hui semble prendre soin de faire référence à des marques historiques, au même titre que Lotus, évitant de citer par exemple Lamborghini ou, aussi, McLaren.

Le petit hic, c'est que Lotus a toujours cultivé sa différence et, sauf en Formule 1, n'a pas été un concurrent direct de Ferrari. Quoi qu'il en soit, Geely est à la manœuvre et différents plans stratégiques sont déjà à l'étude. Avec les cibles que l'on sait, donc.

Source : Autocar

Photo : Lotus

Pour résumer

Lotus a un nouveau propriétaire, le chinois Geely qui détient une autre marque européenne, Lotus.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.