par Gautier Bottet

GAC voudrait bien profiter de l'aide de FCA pour se lancer aux Etats-Unis

Partenaire de FCA en Chine, GAC apprécierait vraisemblablement un "retour d'ascenseur" afin de s'implanter aux Etats-Unis. Le groupe chinois pourrait-il devenir un partenaire plus global du groupe italo-américain?

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

GAC (Guangzhou Auto) ne cache pas son désir de s'implanter aux Etats-Unis. Il est d'ailleurs présent depuis plusieurs éditions au salon de Détroit. Mais une telle aventure reste complexe et couteuse.

Et pour lever ces obstacles, GAC aimerait bien recevoir le support de FCA. Dont il souligne qu'il est partenaire en Chine. Une sorte de réciprocité par rapport à l'aide apportée par GAC en Chine. Une aide dont le groupe chinois oublie de préciser qu'elle est quelque peu obligatoire. Puisqu'il est impossible à un groupe étranger de produire en Chine sans au préalable s'associer avec un constructeur local...

GAC/FCA, un nouveau partenariat plus global ? Pourquoi pas... Cela tomberait plutôt bien pour FCA qui souhaite absolument sceller un nouveau mariage, même si celui-ci aurait une envergure un peu moins marquée qu'une union avec GM, PSA ou Ford... Mais à l'avenir, des unions avec des constructeurs chinois semblent plus que plausible.

Et au final, si GAC acceptait de produire pour son compte et celui de FCA des berlines aptes à remplacer les Chrysler 200 et Dodge Dart. Que FCA ne souhaite plus produire lui-même...

Source : Automotive News

Pour résumer

Partenaire de FCA en Chine, GAC apprécierait vraisemblablement un "retour d'ascenseur" afin de s'implanter aux Etats-Unis. Le groupe chinois pourrait-il devenir un partenaire plus global du groupe italo-américain?

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.