par Elisabeth Studer

GAC : début d'expédition de SUV badgés Dodge vers le Mexique

GAC, le constructeur automobile public chinois qui exploite une coentreprise avec Stellantis, devrait débuter à expédier un SUV construit dans l’usine chinoise de Hangzhou, vers le Mexique, où le véhicule sera commercialisé sous la marque Dodge.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

GAC : export d’un 1er lot de SUV badgés Dodge vers le Mexique

GAC a indiqué que le premier lot de 770 véhicules serait exporté à partir de cette semaine, dans le cadre de l'accord avec Stellantis. Le constructeur prévoit d'exporter près de 4 000 véhicules de ce type au Mexique d'ici la fin de l'année.

GAC lorgne le marché nord-américain depuis des années. Il prévoyait initialement d'entrer aux États-Unis en premier. Mais il a suspendu le plan en 2018 en raison des craintes d'une escalade des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis.

Le constructeur chinois a commencé à étudier le marché mexicain en 2019 et a ensuite décidé d'accéder au pays en fabriquant sous contrat des véhicules pour Stellantis,

Version rebadgée du GS5

GAC n'a pas à l’heure actuelle précisé quel serait le SUV à distribuer au Mexique sous le badge Dodge.

Selon LMC Automotive, un cabinet de conseil en marché, il s'agit d'une version rebadgée du GS5 que GAC commercialise en Chine sous la marque Trumpchi.

Le GS5 est dotée d’un moteur à essence turbo de 1,5 litre à injection directe, couplé à une transmission automatique à six vitesses. Le véhicule répond aux règles d'émissions chinoises de niveau 6, équivalentes aux normes Euro 6.

Le SUV à traction avant à cinq places mesure 4 695 mm de long, 1 885 mm de large et 1 726 mm de haut, avec un empattement de 2 710 mm. Il a un prix de départ de 126 800 yuans (19 628 $) en Chine.

GAC prévoit d’élargir ses liens avec Stellantis

GAC a déclaré qu'il prévoyait d'approfondir et d'élargir ses liens avec Stellantis, ajoutant qu'il "continuera d'explorer le marché mexicain ainsi que ses environs", sans fournir plus de détails sur la coopération future avec le nouveau groupe issu de la fusion entre Fiat Chrysler Automobiles et PSA.

4 modèles de Jeep assemblés par la co-entreprise chinoise

En Chine, le partenariat 50-50 de GAC avec Stellantis assemble quatre modèles de Jeep : le Grand Commander, le Renegade, le Compass et le Cherokee.

Les ventes de la coentreprise, après avoir chuté pendant trois années consécutives depuis 2018, ont diminué de 45% à 13 012 véhicules au cours des huit premiers mois de 2021.

Le faible niveau de ventes médiocres ont incité GAC et Stellantis à fermer l'une des deux usines du partenariat. L'usine de Guangzhou dans le sud de la Chine sera fermée l'année prochaine tandis qu'une usine de Changsha dans le centre de la Chine restera ouverte.

Notre avis, par leblogauto.com

Stellantis deviendra ainsi le deuxième constructeur automobile mondial à vendre au Mexique des véhicules fabriqués en Chine rebadgés, après General Motors.

SAIC-GM-Wuling est un partenariat à trois entre GM et deux constructeurs automobiles chinois SAIC et Wuling. Il produit et commercialise des voitures sous la marque d'entrée de marché Baojun et des minibus sous la marque Wuling en Chine.

Selon l'agence de presse officielle chinoise Xinhua, 2 950 multisegments compacts Baojun 510 devraient arriver au Mexique à la mi-octobre.

Le crossover est le troisième produit de SAIC-GM-Wuling à être vendu sous le badge Chevrolet au Mexique, après le crossover compact Baojun 530 et le minibus Wuling Hongguan V.

Sources : GAC, Automotive News, Xinhua

Pour résumer

GAC, le constructeur automobile public chinois qui exploite une coentreprise avec Stellantis, devrait débuter à expédier un SUV construit dans l’usine chinoise de Hangzhou, vers le Mexique, où le véhicule sera commercialisé sous la marque Dodge.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.