par La rédaction

Le futur d'Alpina par son boss

Alpina n'est pas un préparateur comme les autres puisqu'il dispose du statut de constructeur. Burkard Bovensiepen, propriétaire d'Alpina, s'est ouvert de l'avenir de la marque.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Alpina n'est pas un préparateur comme les autres puisqu'il dispose du statut de constructeur. Burkard Bovensiepen, propriétaire d'Alpina, s'est ouvert de l'avenir de la marque.

Ce sont les Anglais d'Autocar qui ont recueilli les confidences de Burkard Bovensiepen quant au futur d'Alpina. A l'heure actuelle, Alpina produit 1 700 véhicules par an, essentiellement pour les Etats-Unis, l'Europe et le Japon. Mais Alpina se développe sur d'autres marchés, notamment en Chine.

L'objectif est de passer entre 2 000 et 2 500 unités par an. Alpina devrait utiliser mais plutôt sur le long terme les technologies hybrides (de BMW ?) au service de ses véhicules. Selon le patron, l'hybridation est moins utile pour les véhicules destinés aux longs déplacements comme le sont les Alpina.

La tentation, pour Alpina, de produire sa propre auto, complètement inédite semble également présente. Mais le patron d'Alpina concède que la tâche serait très ardue en raison de la législation.

Source : Autocar

Photo : Alpina

Pour résumer

Alpina n'est pas un préparateur comme les autres puisqu'il dispose du statut de constructeur. Burkard Bovensiepen, propriétaire d'Alpina, s'est ouvert de l'avenir de la marque.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.