Lancer le diaporama
Francfort 2019 : nouveau Renault Captur 1
+24
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Francfort 2019 : nouveau Renault Captur

Si, de loin, la silhouette ne semble pas avoir changée, c'est bien le nouveau Renault Captur qui a été présenté à Francfort par Thierry Bolloré et Laurens van den Acker.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Le nouveau Renault Captur a été dévoilé cet été. Le SUV urbain reprend la même recette que la première version mais l'améliore. La face avant "rentre dans le rang" et perd sa petite originalité vis-à-vis du reste de la gamme. Les feux adoptent le C-Shape et le capot se bombe par rapport au précédent. On a grosso-modo une Clio SUV ce que n'était pas vraiment esthétiquement le Captur 1.

Les flancs restent galbés et les ailes très épaulées. On est dans du pur van den Acker. La ligne de toit est plus fuyante et surtout, elle est désormais "flottante" (un jonc chromé sépare les deux parties de carrosserie sur le montant arrière). C'est très à la mode dans les SUV urbains. Le profil est aussi plus étiré avec 11 cm de longueur en plus qui ne bénéficient à l'empattement que pour 2 petits cm.

A l'arrière, les feux sont modernisés et adoptent eux-aussi le "C-Shape". Cela allège aussi le hayon visuellement. Le bouclier en revanche est un peu plus chargé avec un faux ski façon 4x4 et des découpes soulignées par du chrome.

Un intérieur en hausse

A l'intérieur, on retrouve le "smart cockpit" tourné vers le conducteur. Il reprend l'esprit de la console centrale de la nouvelle Clio 5 avec l'écran dit "flottant". Le bas de la console est surélevé et libère un espace en-dessous.

Surtout, le nouveau Captur fait un bon en termes de matériaux et de finitions. Le premier Captur souffrait de plastiques sonores et durs en décalage avec ceux de la Clio 4. Ici, l'habitacle est parsemé de revêtement moussé (selon finition). Différents coloris de carrosserie, de toit, et d'intérieur permettent d'avoir une palette importante de personnalisation.

Le nouveau Renault Captur doit continuer d'être un véhicule mondial pour le groupe Renault. La première génération s'est vendue à 1,5 million d'exemplaires dans un peu moins de 100 pays différents.

Il y a aussi une grosse mise-à-jour technologique avec plus de connectivité, d'aides à la conduite, etc. Côté motorisation, 3 versions essence et 2 diesel pour son lancement. Mais, à partir de l'année prochaine, le Renault Captur deviendra hybride rechargeable (ou PHEV) alias E-Tech.

"Nous avons développé un système de transmission unique adapté à l’hybride, ainsi qu'une technologie de gestion de l’énergie directement dérivée de la Formule 1". Bon, cela c'est pour la com'. Mais plus prosaïquement, cela devrait permettre au Captur de toucher une nouvelle clientèle ainsi que de monter en gamme. La commercialisation débute d'ici quelques semaines. Retrouvez les détails de ce nouveau Renault Captur ici.

Pour résumer

Si, de loin, la silhouette ne semble pas avoir changée, c'est bien le nouveau Renault Captur qui a été présenté à Francfort par Thierry Bolloré et Laurens van den Acker.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos