par Gautier Bottet

Kia Ceed et Xceed hybride rechargeable

Chez Kia, l'électrification sera aussi au coeur des préoccupations (pas au salon de Francfort toutefois puisque Kia en sera absent malgré ses bureaux voisins), avec la déclinaison hybride rechargeable de l'une de ses meilleures ventes, la Ceed. En version break ou pour le crossover Xceed.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

L'hybridation rechargeable se décline chez Kia principalement sur le Niro, vedette de la gamme, et de la catégorie avec sa triple offre hybride, hybride rechargeable et électrique. C'est d'ailleurs cette même mécanique que l'on retrouve donc à présent sur la compacte coréenne Ceed. Mais uniquement dans sa version break ou crossover. La Ceed SW et le Xceed voient donc arriver un 1.6 essence atmosphérique associé à un moteur électrique de 44,5 kW, et une boîte double-embrayage 6 rapports. Pour un total de 141 ch et 265 Nm. Et la batterie de 8,9 kWh autorise une autonomie électrique de 60 km environ; en cycle WLTP.

Cette batterie est associé à un réservoir dont la capacité est abaissée à 37 litres, et le coffre passe de 625 à 437 litres pour le break, et de 426 à 291 litres pour le Xceed. Une réduction qui est donc plus que notable, celle du Xceed étant ici inférieur à celui de la citadine Kia Rio, et celui du break à peine supérieur à celui de la berline Ceed. Les deux modèles conservent en revanche la possibilité d'installer un attelage.

Visuellement, hormis les logos et la prise bien entendu, les versions hybrides rechargeables seront identifiés par une calandre obturée spécifique. Le break reprenant aussi le bouclier de la version GT-Line. A bord, les affichages sont différenciés pour prendre en compte la particularité de la mécanique et montrer l'état de charge de la batterie, l'autonomie, ou les flux d'énergie. L'écran central standard de 8 pouces pourra être remplacé par celui de 10,25 pouces, et accompagné par une instrumentation composée d'un écran de 12,3 pouces.

L'avis de Leblogauto.com

Avec sa mécanique affichant un total de 141 ch, Kia se positionne de façon radicalement différente de la plupart des constructeurs européens, qui misent sur des puissances de 200 ch ou plus pour vendre leurs hybrides rechargeables bien plus cher. Le prix restant à définir, mais ces deux Ceed pourraient avoir leur carte à jouer sur le marché. Moyennant l'acceptation d'un volume de coffre en fort retrait.

Pour résumer

Chez Kia, l'électrification sera aussi au coeur des préoccupations (pas au salon de Francfort toutefois puisque Kia en sera absent malgré ses bureaux voisins), avec la déclinaison hybride rechargeable de l'une de ses meilleures ventes, la Ceed. En version break ou pour le crossover Xceed.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.