Lancer le diaporama
Francfort 2015 : Peugeot Fractal, coupé électrique 1
+18
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Francfort 2015 : Peugeot Fractal, coupé électrique

Peugeot dévoile un nouveau concept pour le Salon de Francfort 2015, le Fractal. Coupé électrique urbain le Fractal offre 450 km d'autonomie et ouvre la voie à un véhicule de série.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Intéressons-nous tout d'abord à la partie technique de ce coupé Fractal. Deux moteurs placés dans les deux trains avant et arrière développent chacun 75 kW pour un total de 150 kW/204 ch. Ils sont alimentés par une batterie lithium-ion de 40 kWh (un peu moins du double des batteries des VE "classique") et Peugeot annonce la recharge par induction et une autonomie en cycle mixte de plus de 450 km soit moins de 10 kWh/100 km.

Pour atteindre ce chiffre très bas, l'aérodynamique est soignée. La garde au sol est modifiable de 4 cm pour passer de 11 cm en ville à seulement 7 cm sur route. Pour aider également à une consommation contenue, Peugeot maintient le poids à 1 tonne ce qui, outre la consommation, permet un 0 à 100 km/h en 6,8 secondes et un 1000 m départ arrêté en 28,8 secondes. Plutôt dynamique non ? Le lion n'indique pas comment avec une batterie de 40 kWh le poids est tout de même contenu. A la vue du schéma en coupe (cf. galerie), on suppose que la batterie a une densité énergétique double des actuelles.

Côté dynamisme justement, les 4 roues sont directrices et les moteurs ne travaillent pas totalement de concert. Ils disposent en effet de rapports de réduction différents. A basse vitesse, c'est principalement le moteur arrière qui est sollicité (comportement de propulsion) avant d'être rejoint par le moteur avant au-delà de 100 km/h. La batterie placée dans le tunnel du Fractal participe à la sportivité du concept.

Esthétiquement, le Fractal explore de nouvelles voies qui montrent vraisemblablement le futur du design Peugeot. La signature lumineuse avant s'étire jusqu'au pied de la calandre et les feux se destructurent pour mieux coller à la carrosserie. A l'arrière, le bandeau est à défilement et remplit plusieurs fonctions. En marche, c'est évidemment le rôle de feux arrières qui est rempli mais à l'arrêt c'est le témoin de charge de la batterie.

La coupe franche entre le blanc de l'avant et le noir mat accentue le côté ramassé du coupé Fractal. La faible surface vitrée et la lunette arrière qui retombe dessinent un profil atypique. Le conducteur se trouve au milieu du véhicule. En coupé ou en cabriolet (avec le retrait de son toit amovible) le Fractal est désirable non ?

Le Fractal est également compact avec 3,81 m de long seulement pour 4 places. Les porte-à-faux réduits à 52 cm permettent de dégager un espace important pour les passagers. Ils sont installés dans des fauteuils individuels dans un intérieur qui est imprimé en 3D à 80%. Le lion explore en effet ces nouvelles voies de production.

Le conducteur est chouchouté avec un "poste de pilotage" totalement orienté vers lui. Il dispose de deux écrans tactiles de part et d'autre du volant qui remplacent les habituels boutons. Cela permet de changer les fonctions affichées sur ces écrans. Bien sûr, le Fractal dispose de l'affichage tête haute ou bien encore d'un écran tactile AMOLED de 7,7 pouces. A noter qu'à l'arrière les passager disposent également d'un écran tactile pour leur réglages d'aération mais également d'ambiance sonore.

L'habitacle reprend les formes géométriques dites anéchoïques des chambres sourdes. Cela permet d'améliorer le confort sonore du Fractal avec, dernier point de ce concept, un système 9.1.2 travaillé en collaboration avec Focal, spécialiste français de l'équipement audio haut-de-gamme, Subpac pour le caisson infra-basse et le designer sonore/DJ brésilien Amon Tobin. Mais l'essentiel semble bien ailleurs avec ce concept Fractal qui ferait une jolie proposition de coupé électrique en série.

Source : Peugeot

Pour résumer

Peugeot dévoile un nouveau concept pour le Salon de Francfort 2015, le Fractal. Coupé électrique urbain le Fractal offre 450 km d'autonomie et ouvre la voie à un véhicule de série.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos