par Pierre-Laurent Ribault

Francfort 2007 : Deux Aston Martin pour fêter ça

"Gagnez le dimanche, vendez le lundi". Malgré la séparation d'avec Ford, Aston Martin n'oublie pas le credo des géants de Détroit, et lance à Francfort deux nouvelles déclinaisons, la Vantage N400 et la DB9 LM, qui commémorent les faits d'armes d'Aston sur les circuits de la saison 2007. La patte de David Richards? Pas seulement, puisqu'Ulrich Bez, toujours patron de la marque anglaise, n'est pas le dernier à s'installer dans un baquet, que ce soit dans les voitures historiques ou dans l'équipe d'usine au Nürburgring.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La Vantage N400 est là justement pour marquer le succès de catégorie de la Vantage aux 24h du Nürburgring. Elle offre un petit surcroît de puissance à 400 ch et 420Nm de couple, des nouveaux amortisseurs et ressorts de suspension et une nouvelle barre antiroulis à l'arrière. Une voiture plus pointue, ce que veut souligner l'intérieur avec des sièges en cuir noir perforé et une planche de bord en alliage brossé. Les couleurs ont des noms qui évoquent l'Eifel, Bergwerk Black, Lightning Silver et ce très voyant Karussell Orange.

La DB9 LM, elle, célébre de la victoire (enfin !) de la DBR9 dans la Sarthe en Juin dernier. Hormis l'installation du Sports Pack, habituellement en option, la DB9 LM est proposée en Sarthe Silver, avec une planche de bord avec finition "Tertre Rouge". Je ne sais pas ce que c'est, mais ce n'est sûrement pas un film de terre ramassée à l'extérieur du légendaire virage.

Voilà le moyen de transport idéal pour se rendre aux 24 heures 2008.

Les prix seront révélés à l'occasion de la présentation officielle la semaine prochaine.

Source: Aston Martin

Lire également:

Un peu de sport pour lAston Martin DB9

Le Mans : Retour en photos sur la victoire Aston Martin en GT1

Pour résumer

"Gagnez le dimanche, vendez le lundi". Malgré la séparation d'avec Ford, Aston Martin n'oublie pas le credo des géants de Détroit, et lance à Francfort deux nouvelles déclinaisons, la Vantage N400 et la DB9 LM, qui commémorent les faits d'armes d'Aston sur les circuits de la saison 2007. La patte de David Richards? Pas seulement, puisqu'Ulrich Bez, toujours patron de la marque anglaise, n'est pas le dernier à s'installer dans un baquet, que ce soit dans les voitures historiques ou dans l'équipe d'usine au Nürburgring.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.