par Thibaut Emme

La Formule 1 a cassé le contrat avec le GP de Russie à Sochi

Le monde du sport continue à déployer les sanctions envers la Russie. La Formule 1 annonce avoir rompu le contrat qui la liait avec le promoteur du Grand Prix de Russie.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Il y a quelques jours, la F1 annonçait que le GP de Sochi 2022 ne pourrait avoir lieu vu "les circonstances actuelles" (sic.). L'entrée de l'armée russe sur le territoire de l'Ukraine et la guerre menée contre le peuple ukrainien a déclenché une vague de sanctions internationales. Le sport ne regarde pas ailleurs. Aussi, cela permet de contrer le "soft power" initié de longue date par le Président russe.

Le GP de Sochi disparait finalement totalement du calendrier. En déchirant le contrat, la Formule 1 fait que le GP de Russie n'aura plus lieu. Et ce, même si les combats cessaient. Pour avoir un jour un nouveau GP de Russie (on évoquait Saint Petersbourg) il faudra repasser par la case discussions, négociations et éventuellement refus.

Fini le parking de Sochi, direction le parking de Miami

Ne pas oublier que la F1 appartient désormais à Liberty Media, un groupe américain. La F1 déclare "cela signifie que la Russie n'aura plus de course dans le futur". Evidemment, ce terme définitif ne le sera pas vraiment, on peut prendre les paris.

La FIA dans le même temps a annoncé que les pilotes russes et bélarusses pourront continuer de courir en sport automobile. Toutefois, il devront le faire sous bannière neutre FIA. Pour le cas de Nikita Mazepin, c'est plus compliqué. En effet, Haas a visiblement décidé de se séparer de son sponsor Uralkali. Mais, s'il arrive à amener son budget quand même, son baquet lui restera attribué. Sinon, ce sera Pietro Fitipaldi qui sera le premier sur la liste des remplaçants.

En revanche, pour tout ce qui est autre pays pas forcément bien vu sur le plan international, pas de souci, la F1 continuera d'y aller.

Pour résumer

Le monde du sport continue à déployer les sanctions envers la Russie. La Formule 1 annonce avoir rompu le contrat qui la liait avec le promoteur du Grand Prix de Russie.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.