par Gautier Bottet

Ford et Toyota lancent Smart Device Link pour rivaliser avec Apple CarPlay et Android Auto

Face aux géants de l'électronique qui veulent envahir l'habitacle de nos voitures, Ford et Toyota ont décidé de lancer le consortium SmartDeviceLink. Pour contrôler l'intégration des smartphones aux systèmes d'infodivertissement.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

De plus en plus de véhicules intègrent Apple CarPlay ou Android Auto. Qui permettent d'utiliser, ou pas, certaines applications depuis l'écran central du véhicule ou via les commandes vocales de cette dernière. Mais l'invasion de ces deux offres non contrôlées ne plait pas nécessairement à tous. En particulier aux constructeurs automobiles, ou aux fournisseurs de ces systèmes multimédia. Toyota en particulier qui n'offre aucun des deux systèmes sur ses véhicules.

Initialement lancé par Ford sur la base d'AppLink, Smart Device Link était adopté par Toyota l'année dernière. SDL devient à présent un consortium ouvert regroupant plusieurs entreprises afin de développer et promouvoir des solutions en logiciel libre permettant l'intégration d'applications dans les véhicules. La technologie sera basée sur le système AppLink de Ford.

A peine créé, le consortium est déjà rejoint par d'autres constructeurs : Mazda, PSA, Subaru, Suzuki. Dans le camp des équipementiers, on compte Elektrobit, Luxoft, et Xevo. Quant à Harman, Panasonic, Pioneer et QNX, ils ont signé des accords préliminaires pour rejoindre SDL.

Source : Ford / Toyota

Pour résumer

Face aux géants de l'électronique qui veulent envahir l'habitacle de nos voitures, Ford et Toyota ont décidé de lancer le consortium SmartDeviceLink. Pour contrôler l'intégration des smartphones aux systèmes d'infodivertissement.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.