Lancer le diaporama
Ford Ranger Raptor 1
+13
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

Ford Ranger Raptor

Choses promises, choses dues. Le Ford Ranger se décline à son tour en une turbulente version Raptor. Mais on ignore encore s'il viendra en Europe.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Choses promises, choses dues. Le Ford Ranger se décline à son tour en une turbulente version Raptor. Mais on ignore encore s'il viendra en Europe.

A la veille du salon de Chicago, Ford a pourtant choisi la Thaïlande pour présenter le nouveau, et très attendu, Ford Ranger Raptor. C'est que le constructeur doit encore confirmer sa diffusion hors d'Asie...

En passant du F150 au Ranger, le concept Raptor ne semble pas avoir été revu à la baisse. Avec ses ailes élargies, sa calandre ornée des quatre lettre FORD, son bouclier orné d'une large plaque de protection et ses grosses roues, il impressionne. C'est qu'il mesure à présent 1873 mm de large (1849 en version standard), avec une gare au sol de 283 mm. A bord, l'ambiance est donnée par le marqueur central du volant, mais surtout les sièges sport habillés d'un mélange de cuir et de suède.

Un châssis sur mesure

Mais le Raptor, ce n'est certainement pas que du look, la théorie étant celle d'un pick-up de Baja mis sur la route. Et donc pas un engin qui fera du franchissement au ralenti. Le châssis est donc revu en profondeur pour améliorer les débattements des roues, tout en supportant des sollicitations plus rudes. Les amortisseurs sont signés Fox Racing Shox, et les pneumatiques fournis par BF Goodrich. Pas d'immense jante sans gomme ici. Les jantes de 17 pouces arborent des pneus de 285/70, pour un diamètre total de 838 mm. Les feins sont aussi plus sérieux, avec des disques ventilés de 332x32 mm à l'avant pincés par des étriers double piston, et des disques arrière ventilés de 332x24 mm.

Bien entendu doté de la transmission intégrale, le Ranger Raptor profite du Terrain Management, avec en particulier un mode "Sport" pour la route, et un mode "Baja" pour le hors piste rapide.

En diesel uniquement

Là ou le Ranger Raptor semblerait le plus décalé par rapport à son ainé le F150, c'est sur le sujet de l'effet "gros moteur". Il s'en remet ainsi assez plutôt sobrement à un 4 cylindres 2.0 diesel biturbo. Qui annonce quand même quelques 157 kW / 213 ch et 500 Nm. Soit un couple au final pas si éloigné des 588 Nm du V6 Ecoboost du F150... Ce moteur est associé à la nouvelle transmission automatique à 10 rapports.

Pour résumer

Choses promises, choses dues. Le Ford Ranger se décline à son tour en une turbulente version Raptor. Mais on ignore encore s'il viendra en Europe.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos