par Frederic Papkoff

Ford mise aussi sur le Brésil

L'heure de la reprise semble s'approcher, et certains marchés attisent les convoitises des constructeurs automobiles. Ainsi le Brésil semble en ce début d'année focaliser l'attention de la plupart d'entre eux, car c'est au tour de Ford d'y annoncer de nouveaux investissements...

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

L'heure de la reprise semble s'approcher, et certains marchés attisent les convoitises des constructeurs automobiles. Ainsi le Brésil semble en ce début d'année focaliser l'attention de la plupart d'entre eux, car c'est au tour de Ford d'y annoncer de nouveaux investissements...

Après Fiat, GM, puis PSA, Ford vient en effet confirmer son désir de se renforcer sur ce marché clé et ne pas rester en marge. Même si le marché reste encore dominé par VW, Fiat et GM, Ford y joue un rôle important et estime avoir une certaine marge de progression. Il faut aussi ne pas céder de terrain face à de nouveaux arrivants aux dents longues, en provenance d'Asie. Ford va ainsi porter ses investissements entre 2011 et 2015 de 4 à 4,5 milliards de Real (1,67 à 1,87 milliards d'euros), soit la plus importante somme jamais investie par Ford dans le pays sur une période de 5 ans.

Clé de voûte du nouveau programme de Ford, le développement de la nouvelle génération d'Ecosport. Si l'actuelle génération est plus ou moins dérivée de la Fusion Européenne, le nouveau modèle sera entièrement conçu au Brésil, sur la plateforme du segment B du groupe (donc de la Fiesta), et selon les principes de standardisation du programme One Ford lancé par Alan Mullaly. Un PDG qui a annoncé lui même la nouvelle au Président Brésilien Luiz Inacio Lula da Silva.

Grande première pour Ford au Brésil, ce modèle, après avoir été conçu au Brésil, sera également assemblé dans d'autres pays dans le monde. Son arrivée en Europe n'est peut être pas à exclure à 100%...

Dans le même temps, Ford a indiqué vouloir également investir en Argentine. Lors de sa tournée Sud Américaine, Alan Mullaly a également rencontré en Argentine la présidente Cristina Fernandez de Kirchner, à qui il a confirmé un nouvel investissement de 185 millions d'euros sur le site de Palcheco.

Lire aussi :

- PSA investit au Brésil

- GM continue à investir au Brésil

- Fiat va embaucher 1.000 personnes au Brésil

Pour résumer

L'heure de la reprise semble s'approcher, et certains marchés attisent les convoitises des constructeurs automobiles. Ainsi le Brésil semble en ce début d'année focaliser l'attention de la plupart d'entre eux, car c'est au tour de Ford d'y annoncer de nouveaux investissements...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.