par Thibaut Emme

Force India racheté par un consortium mené par Stroll

C'est officiel, l'écurie qui va sauver la désormais ex-écurie indienne.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

C'est officiel, l'écurie Force India est reprise par Lawrence Stroll. Il n'est pas seul à amener des fonds puisque c'est un consortium d'investisseurs qu'il mène qui va sauver la désormais ex-écurie indienne.

C'était l'une des possibilités pour sauver Force India. Lawrence Stroll, père de Lance, pilote Williams, était, selon les rumeurs, face à 4 autres repreneurs potentiels. Finalement, le milliardaire canadien a trouvé un accord avec l'écurie placé sous administration juste avant le GP de Hongrie.

Selon le communiqué, les 405 emplois vont être sauvés et les créanciers seront tous payés. Parmi ces créanciers justement, on retrouve par exemple Mercedes ou même Sergio Perez. Ces derniers faisaient partie de ceux qui avaient provoqué la mise sous administration de l'écurie.

Exit Vijay Mallya, Subrata Roy ou la famille Mol qui détenaient encore Force India. Désormais, c'est donc Stroll, accompagné d'autres investisseurs : Andre Desmarais (famille de milliardaires au Canada), Jonathan Dudman (entreprise Monaco Sports and Management), John Idol, dirigeant de la marque de mode "Michael Kors", le milliardaire américain John McCaw Jr, l'expert financier Michael de Picciotto et enfin, l'associé de Lawrence Stroll, Silas Chou.

Ecurie canadienne en 2019 ?

Otmar Szafnauer, chef des opérations de Force India déclare : "Je suis enchanté que nous ayons le soutient d'un consortium d'investisseurs qui croient en nous en tant qu'équipe, et qui voient le potentiel considérable de business que Force India a en F1, maintenant et dans le futur".

Désormais va se poser la question du futur, immédiat et à moyen terme. Le futur proche, c'est Spa Francorchamps et la reprise. Force India y sera, avec ses nouveaux propriétaires. L'avenir à moyen terme, c'est 2019, avec un changement de nom à venir, et sans doute un changement de pilote(s). Lance Stroll sera sans doute dans le baquet. Mais, qui sera à ses côtés ? Sergio Perez a le soutien de ses sponsors et pourrait convaincre l'écurie de le conserver. Quant à Ocon, il a le soutien de Mercedes.

Mais, il se murmure que Ocon (qui n'a plus de place chez Renault depuis l'annonce de l'arrivée de Ricciardo) partirait pour Williams avec le soutien de Mercedes qui ferait de Williams son écurie "fille", à la manière de Ferrari et Sauber (via Alfa Romeo). La rumeur la plus folle est celle d'un (nouveau) retour de Kubica, proche de Lance Stroll, pour le deuxième baquet. A moins que ce ne soit l'arrivée de Lance Stroll dès la Belgique ? Réponse sous peu.

Illustration : Formule 1 (modifiée par Leblogauto.com)

Pour résumer

C'est officiel, l'écurie qui va sauver la désormais ex-écurie indienne.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.