par La rédaction

Focus sur la carrière de la Porsche Panamera

Avant il y avait la 911 (comme référence ultime) puis la longue série 914, 924, 944, 928, 968 et Cayman ou Boxster. Puis le constructeur de Zuffenhausen s'est progressivement affranchi de sa monoculture historique (911 of course) s'attirant au passage les foudres des Porschistes les plus "fanatiques" en s'ouvrant les portes de deux autres univers. Le premier pas fut allègrement franchi avec l'arrivée du berline Panamera laquelle séduit aux quatre coins du globe enregistrant d'excellents chiffres.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Avant il y avait la 911 (comme référence ultime) puis la longue série 914, 924, 944, 928, 968 et Cayman ou Boxster. Puis le constructeur de Zuffenhausen s'est progressivement affranchi de sa monoculture historique (911 of course) s'attirant au passage les foudres des Porschistes les plus "fanatiques" en s'ouvrant les portes de deux autres univers. Le premier pas fut allègrement franchi avec l'arrivée du Cayenne et la réussite que l'on connaît. La deuxième démarche se traduisit finalement avec la sortie de la berline Panamera laquelle séduit aux quatre coins du globe enregistrant d'excellents chiffres.

Entre le début de sa carrière et aujourd'hui, la Porsche Panamera a finalement été livrée à exactement 22 518 clients, son marché domestique en absorbant un tout petit peu plus de 10 % avec 2 530 unités remises comme Munich (206), Hambourg (117) et Berlin (108).

Le marché américain reste aussi l'un des premiers débouchés pour la berline. Ici par exemple 890 unités à Los Angeles ou là encore 760 unités à New-York.

D'autres chiffres à pointer ? Oui notamment 285 Panamera à Dubaï ou encore 203 à Moscou. A noter que le choix des clients pour telle ou telle livrée de carrosserie se révèle assez classique avec un trio de tête composé du noir métallisé, du Blanc et du gris métallisé.

Rappelons que la gamme de la Panamera s'articule autour des Panamera et Panamera 4 (6 cylindres 300ch) , Panamera S et Panamera 4S (8 cylindres 400 ch), ainsi que la Panamera Turbo animée par un V8 4.4 l de 500ch. Enfin, avec 9 394 véhicules livrés, la Panamera 4S se positionne en tête du palmarès. Suivent la Panamera Turbo (6171 véhicules) et la Panamera S (4563 véhicules).

A lire également. Porsche Panamera Turbo : un kit puissance maison et Porsche Panamera : 25 000 unités produites.

A voir également. Galerie Porsche Panamera 4.

Source : Porsche.

Pour résumer

Avant il y avait la 911 (comme référence ultime) puis la longue série 914, 924, 944, 928, 968 et Cayman ou Boxster. Puis le constructeur de Zuffenhausen s'est progressivement affranchi de sa monoculture historique (911 of course) s'attirant au passage les foudres des Porschistes les plus "fanatiques" en s'ouvrant les portes de deux autres univers. Le premier pas fut allègrement franchi avec l'arrivée du berline Panamera laquelle séduit aux quatre coins du globe enregistrant d'excellents chiffres.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.