par Frederic Papkoff

Fisker interrompt l'installation de son usine américaine

Alors que la Karma aborde le Canada après l'Europe et les Etats-Unis, Fisker a annoncé avoir stoppé tous travaux dans son usine de Wilmington dans le Delaware. Un arrêt lié à un nouveau tour de négociations avec le gouvernement quand aux prêts promis...

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Alors que la Karma aborde le Canada après l'Europe et les Etats-Unis, Fisker a annoncé avoir stoppé tous travaux dans son usine de Wilmington dans le Delaware. Un arrêt lié à un nouveau tour de négociations avec le gouvernement quand aux prêts promis...

En avril 2010, le Department of Energy octroyait à Fisker un prêt de 529 millions de dollars. Un prêt important pour la survie du constructeur et ses projets, mais qui n'était pas sans conditions...

Car si cet argent était surtout destiné au développement de la future Nina et à l'installation de l'usine de Wilmington (rachetée suite à la faillite de GM) dans de Delaware, il était surtout conditionné aux résultats de la Karma. Fisker s'engageait alors sur des dates et des volumes de vente, et ces objectifs n'ont pas été tenus.

Fisker met en cause des changements de réglementations et le rappel volontaire des Karma pour corriger un problème de sécurité. Mais en attendant, le DoE a suspendu le versement des fonds. A ce jour, le constructeur a perçu 193 millions, et a décidé d'engager de nouvelles négociations pour continuer à recevoir ce financement vital. Et il n'hésite pas à interrompre les travaux dans son usine, y licencier 26 personnes. 40 autres employées de Fisker ou sous-traitants ont également été licenciés dans la partie recherche et développement du constructeur en Californie.

Selon Fisker, l'essentiel du développement de la Nina est achevé. Le constructeur espère reprendre rapidement le développement et l’industrialisation de ce modèle, qui à l'instar de la Model S pour Tesla, a pour vocation de démontrer la viabilité de l'entreprise avec une production de volumes plus importants que l'exclusive Karma.

Source : Automotive News

Pour résumer

Alors que la Karma aborde le Canada après l'Europe et les Etats-Unis, Fisker a annoncé avoir stoppé tous travaux dans son usine de Wilmington dans le Delaware. Un arrêt lié à un nouveau tour de négociations avec le gouvernement quand aux prêts promis...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.