par Elisabeth Studer

Fillon : prime à la casse maintenue mais dégressive en 2010

La prime à la casse a encore de beaux jours devant elle. Dans une interview au JDD à paraître dimanche, le Premier ministre François Fillon a annoncé que la mesure serait maintenue en 2010.

Toutefois le montant attribué aux personnes remplissant les conditions  passerait de 1.000 à 700 euros au 1er janvier, puis à 500 euros à compter du 1er juillet 2010.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

"Nous poursuivrons la prime à la casse pour les automobiles, même si nous en réduisons progressivement le montant" a ainsi déclaré le Premier Ministre.

Par ailleurs, le système de bonus-malus automobile "sera rééquilibré". "Nous abaissons légèrement le niveau de bonus (de 700 à 500 et de 200 à 100), tout en gardant un système très incitatif", a par ailleurs affirme le chef du gouvernement.

Rappelons que la mesure - mise en place dans le cadre du plan de relance - devait initialement s'achever fin décembre. Jusqu'à présent, quelque 380.000 dossiers de prime ont été déposés.

Mesures certes à succès pour les constructeurs, dans un premier temps, mais ayant de lourdes de conséquences financières pour l'Etat. Son coût se traduit en effet par un engagement public de 380 millions d'euros, alors que l'enveloppe budgétaire prévue pour 2009 n'était de 220 millions.

Si le principe du maintien de la prime n'est pas un scoop à proprement parlé, les montants associés n'avaient pas été détaillés jusqu'à présent.

Lors d'une audition en juin dernier à l'Assemblée nationale, le PDG de Renault, Carlos Ghosn, s'était montré favorable à une suppression progressive de la prime à la casse dans les pays qui l'ont mise en place. Rappelons que sur l'ensemble des ventes du groupe de décembre 2008, entre 45 et 60% concernaient les seules Twingo.

Sources : AFP, Associated Press

Pour résumer

La prime à la casse a encore de beaux jours devant elle. Dans une interview au JDD à paraître dimanche, le Premier ministre François Fillon a annoncé que la mesure serait maintenue en 2010.

Toutefois le montant attribué aux personnes remplissant les conditions  passerait de 1.000 à 700 euros au 1er janvier, puis à 500 euros à compter du 1er juillet 2010.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.