par Frederic Papkoff

Fiat, un plan de 9 milliards pour sauver l'Europe?

La prochaine présentation d'un plan pour sauver Alfa Romeo a déjà été évoquée. Mais en fait, et c'est bien normal, le plan que Sergio Marchionne dévoilera en avril prochain concernera l'ensemble du groupe. Avec deux objectifs : rétablir la rentabilité en Europe et sauver la production en Italie.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

La prochaine présentation d'un plan pour sauver Alfa Romeo a déjà été évoquée. Mais en fait, et c'est bien normal, le plan que Sergio Marchionne dévoilera en avril prochain concernera l'ensemble du groupe. Avec deux objectifs : rétablir la rentabilité en Europe et sauver la production en Italie.

Toujours dans l'incertitude concernant la finalisation du rachat de Chrysler, Fiat continue néanmoins à préparer le redressement de ses activités en Europe. Pour cela, un grand plan comportant 9 milliards d'euros d'investissement dans les nouveaux modèles sera dévoilé en avril prochain.

Il y a bien entendu le cas Alfa Romeo, qui profitera d'un volet complet de ce plan pour se relancer. Nouvelle stratégie et nouveaux modèles pour replacer la marque au trèfle à la place qu'elle ambitionne : en haut de gamme face aux constructeurs allemands, avec une hiérarchie globale des marques italiennes : Fiat / Alfa Romeo / Maserati / Ferrari.

Un autre volet du plan concernera la marque Fiat. Une marque au sujet de laquelle ses dirigeants ont déjà clairement expliqué qu'il comptaient se focaliser sur les univers 500 et Panda. Avec pour chacune un univers dédié : Chic et branché pour la 500 (et toute sa famille), pratique et pragmatique pour la Panda. D'autres dérivés sont donc à venir. Pour la prochaine génération de 500, une version 5 portes remplacera la Punto. Pour la Panda, un prochain crossover plus imposant que le 500X fera son apparition dans quelques temps.

Une logique qui sera appuyée sur une logique industrielle destinée à sauver autant que possible la production en Italie. Certains modèles continueront bien entendu à être assemblés en Pologne ou en Serbie, mais les véhicules à plus forte valeur seront assemblés en Italie. C'est le cas des crossovers 500X et de son cousin Jeep, mais aussi du Maserati Levante ou des prochaines Alfa Romeo.

C'est que la situation industrielle du groupe en Italie est en berne. Sur les 30.700 employés du groupe dans le pays, certains ont été au chômage technique durant plus de 5 mois cette année. Des employés au chômage, et des usines sous-utilisées. Une situation qui pèse sur les comptes, avec une perte opérationnelle de 304 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2013. Et qui pèse sur l'ensemble du Pays. Fiat reste le premier employeur, et le secteur automobile est pénalisé dans son ensemble, avec selon l'ANFIA plus de 30.000 emplois perdus depuis 2008 dans le secteur.

Le groupe avait déjà fait état de son intention de dévoiler 20 nouveautés d'ici à 2016, dont 5 Fiat en 2014 et 2015. L'année 2014 comportera en particulier l'Alfa 4C découvrable, la Fiat 500X ou la Maserati Levante.

Source : Bloomberg

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

La prochaine présentation d'un plan pour sauver Alfa Romeo a déjà été évoquée. Mais en fait, et c'est bien normal, le plan que Sergio Marchionne dévoilera en avril prochain concernera l'ensemble du groupe. Avec deux objectifs : rétablir la rentabilité en Europe et sauver la production en Italie.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.