par La rédaction

Fiat Mirafiori: Les salariés acceptent leurs nouvelles conditions de travail

A une majorité de 54,05 % les 5.431 salariés de l'usine Fiat de Mirafiori à Turin ont accepté l'accord durcissant leurs conditions de travail proposé par la direction.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Suite à ce résultat, Fiat et son partenaire Chrysler devraient investir plus d'un milliard d'euros dans l'unité de production pour y construire jusqu'à 280.000 Jeep et Alfa Romeo par an.

Selon Giovanni Centrella du syndicat UGL cette victoire du oui a permis de "sauver des dizaines de milliers d'emplois". Giorgio Airaudo, son homologue de la Fiom, ne partage pas son avis et a salué le "grand courage" des ouvriers ayant voté non.

En Italie, le gouvernement, le patronat et une partie de la gauche ont soutenu Sergio Marchionne dans sa volonté de rendre plus productives les usines du groupe même si cela implique une régression sociale pour les salariés. Seule la Fiom, principal syndicat italien, a rejeté en bloc ces propositions qui ont provoqué une forte polémique dans la péninsule.

A lire également:

Fiat: L’avenir de l’usine de Mirafiori dans les urnes

Fiat Pomigliano : Sergio Marchionne menace

Fiat Mirafiori : Sergio Marchionne met la pression

Pour résumer

A une majorité de 54,05 % les 5.431 salariés de l'usine Fiat de Mirafiori à Turin ont accepté l'accord durcissant leurs conditions de travail proposé par la direction.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.