par Nicolas Anderbegani

Fiat 500 électrique: une étonnante 4 portes en approche

La nouvelle génération de FIAT 500 entre dans l’ère électrique avec un groupe propulseur de 120 chevaux et une batterie de 42 kWh lui permettant d'atteindre les 320 km d'autonomie en cycle WLTP. Attendue en concession d’ici la fin de l’année, elle va bel et bien se doter d’une troisième version dont l’officialisation serait imminente. Il ne s’agit pas, pour le moment, du retour espéré d’un petit break façon « Giardiniera », mais d’une variante 4 portes !

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

La nouvelle génération de FIAT 500 entre dans l’ère électrique avec un groupe propulseur de 120 chevaux et une batterie de 42 kWh lui permettant d'atteindre les 320 km d'autonomie en cycle WLTP. Attendue en concession d’ici la fin de l’année, elle va bel et bien se doter d’une troisième version dont l’officialisation serait imminente. Il ne s’agit pas, pour le moment, du retour espéré d’un petit break façon « Giardiniera », mais d’une variante 4 portes !

Un concept rare

Les rumeurs lui attribuent le nom de Trepiuno (qui peut se traduire sommairement par « trois plus un »), qui reprend une appellation utilisée par Fiat en 2004 sur le concept préfigurant la « Nuova 500 ».  Cette Trepiuno se différenciera des 500 et 500C en équipant le véhicule d'une troisième porte sur le côté droit.  Un concept étonnant, que l’on avait vu sur la Mini Clubman de 2007, mais qui avait été finalement abandonné, faute d’une manipulation pas assez aisée et d’un surcoût de production malvenu. Les portes antagonistes sont aussi de mise sur la Mazda MX-30, mai cette fois-ci des deux côtés, tandis que le coupé atypique Hyundai Veloster dispose de deux portes côté droit mais avec ouverture classique.

Petite porte

La nouvelle 500 Trepiuno a été photographiée par surprise en plein jour et sans aucun camouflage. Cette troisième porte sera intégrée sur le côté droit afin de faciliter l'accès et la sortie des sièges arrière côté trottoir, y compris sur les modèles à conduite à droite. Les proportions de la voiture ne changeant pas, il n’y aura pas de gain substantiel d’espace à bord mais par contre, l’accès aux places arrière ne nécessitera plus de son contorsionner !  On distingue aisément sur le cliché une petite porte sans poignée, confirmant une ouverture antagoniste. Cette configuration, qui nécessite de renforcer le montant central pour conserver une bonne rigidité d’ensemble, devrait entraîner un surpoids d’une bonne trentaine de kilos. La porte en question semble bien petite, étant donné le faible empattement de la 500 et la volonté des designers de conserver la ligne caractéristique de la petite berline iconique.

Image issue de motor.es

Pour résumer

La nouvelle génération de FIAT 500 entre dans l’ère électrique avec un groupe propulseur de 120 chevaux et une batterie de 42 kWh lui permettant d'atteindre les 320 km d'autonomie en cycle WLTP. Attendue en concession d’ici la fin de l’année, elle va bel et bien se doter d’une troisième version dont l’officialisation serait imminente. Il ne s’agit pas, pour le moment, du retour espéré d’un petit break façon « Giardiniera », mais d’une variante 4 portes !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.