par Joest Jonathan Ouaknine

Feu Vert : Happy Permis ferme ses portes

nombre d'auto-écoles usent et abusent des candidats au permis. Impossibilité de prendre plus d'une heure par séance (or, dans Paris en une heure, vous faites 500 mètres...), rajouts d'heure parce que "vous n'êtes pas prêt", quasi-impossibilité de faire transférer son dossier, inscription au permis à la tête du client, etc. Tout est bon pour que le pige... Euh, l'apprenti-conducteur effectue un maximum d'heures.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Feu Vert, c'est bien sur des centres auto avec un chat blanc comme mascotte. C'est aussi une entreprise tournée vers les jeunes. D'où le JCM et la JCup. D'où aussi un soutien affiché à la start-up Happy Permis. Mais cette entreprise, victime du lobby des auto-écoles, ferme ses portes.Passer son permis de conduire est devenu un sacerdoce dans les grandes villes, notamment Paris. Malheureusement, nombre d'auto-écoles usent et abusent des candidats au permis. Impossibilité de prendre plus d'une heure par séance (or, dans Paris en une heure, vous faites 500 mètres...), rajouts d'heure parce que "vous n'êtes pas prêt", quasi-impossibilité de faire transférer son dossier, inscription au permis à la tête du client, etc. Tout est bon pour que le pige... Euh, l'apprenti-conducteur effectue un maximum d'heures.

Face à cela, l'état bricole des solutions comme la conduite assistée ou la possibilité de louer des voitures à double-commandes. Plusieurs sociétés proposent ce dernier service, dont Happy Permis. L'idée étant d'apprendre à conduire aux côtés d'un conducteur non-professionnel et de passer le permis en candidat libre. Du coup, les double-commandes peuvent être désactivées.

Le 1er octobre, le Conseil d'état rend son verdict : avant de louer une voiture à double-commandes, le "moniteur" doit valider une formation de 4 heures auprès d'une auto-école. Il n'y a pourtant aucune formation pour la conduite accompagnée ou la conduite assistée. Formation qui n'existe pas pour la conduite accompagnée ou la conduite assistée. L'arrêté est très confus, suite aux appels des loueurs de voitures à double-commandes et des sociétés d'auto-écoles. Ces derniers ont invoqué une concurrence déloyale, le risque que les assurances ne veulent pas couvrir les candidats libres et le manque de préparation à une ouverture du marché.

D'après Happy Permis, la formation entraine un surcout de 250€, qui fragilise l'équilibre économique de l'entreprise. On est loin des permis "pas chers", voir "gratuits" vantés par les loueurs. La start-up choisit de se saborder.

Source :

Feu Vert

A lire également :

Test – le code de la route pour les nuls, le DVD

Coût des auto-écoles : le Ministère découvre un fait connu de tous ?

Pour résumer

nombre d'auto-écoles usent et abusent des candidats au permis. Impossibilité de prendre plus d'une heure par séance (or, dans Paris en une heure, vous faites 500 mètres...), rajouts d'heure parce que "vous n'êtes pas prêt", quasi-impossibilité de faire transférer son dossier, inscription au permis à la tête du client, etc. Tout est bon pour que le pige... Euh, l'apprenti-conducteur effectue un maximum d'heures.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.