par Nicolas Anderbegani

Ferrari prépare une Portofino plus musclée

Les mises à jour et restylages se succèdent à rythme soutenu chez la plupart des constructeurs, et Ferrari n'y échappe pas, surtout quand il s'agit du Portofino qui compte beaucoup dans les ventes globales du cheval cabré.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La barre des 600 chevaux franchie

Les restylages ne sont pas si fréquents chez Ferrari, qui nous habitue plutôt à sortir des variantes Pista de ses modèles V8, avant de passer à une nouvelle génération (sauf la F8 Tributo, grosse mise à jour en fait de la 488 GTB).

Une version plus puissante de la Ferrari Portofino est en approche, conjointement à ce restylage. « L’entrée de gamme », façon de parler, du cheval cabré a été aperçue en essais à partir d'avril avec un camouflage de la face avant tandis qu’un dépôt de dossier effectué à l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a fuité, faisant état d’un modèle « 2021 Ferrari F164 BCB » également mentionné avec la référence « F164 FL », sachant que F164 est le nom de code en interne de la Portofino. Les initiales BCB et FL sont plus mystérieuses, même si FL peut faire penser à « facelift ».

Un parfum de Roma

Le rapport sommaire de certification mentionne l’adoption d’un V8 Biturbo de 3.9 litres de cylindrée et 612 chevaux, soit 20 chevaux de plus que le modèle actuel. De plus, la transmission F1 à double embrayage à 7 rapports sera remplacée par la boîte de vitesses à 8 rapports du coupé. La Portofino reprend donc le groupe mécanique du coupé Roma présenté l’an passé. Le rapprochement Portofino/Roma ne s’arrêtera peut-être pas là, car les photos spyshot laissent entrevoir un nouveau design d'optique et une signature lumineuse qui pourrait s'inspirer du coupé. Après tout, leur point commun, c'est la Dolce Vita !

L'augmentation de puissance et la nouvelle boîte devraient permettre à la Ferrari F164 BCB d'offrir des performances supérieures à la fois sur route et sur piste. On peut s'attendre à un 0 à 100 km/h sous les 3,5 secondes, référence actuelle du Portofino, mais aussi à une consommation de carburant en baisse.

Source : clubalfa.it

Pour résumer

Les mises à jour et restylages se succèdent à rythme soutenu chez la plupart des constructeurs, et Ferrari n'y échappe pas, surtout quand il s'agit du Portofino qui compte beaucoup dans les ventes globales du cheval cabré.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.