par Thibaut Emme

FCA et PSA discuteraient (encore) fusion

Il n'y a pas si longtemps, Fiat Chrysler Automobiles (FCA) Wall Street Journal, les deux groupes discuteraient d'une fusion.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Il n'y a pas si longtemps, Fiat Chrysler Automobiles (FCA) indiquait que PSA Peugeot Citroën ne l'intéressait pas. Mais, selon le Wall Street Journal, les deux groupes discuteraient d'une fusion.

C'est "une source proche du dossier" qui renseigne le WSJ visiblement. D'après cette source, la fusion se ferait à égalité. Carlos Tavares, patron de PSA prendrait la direction opérationnelle du groupe ainsi créé tandis que John Elkann, Président de FCA et héritier de la famille Agnelli, prendrait la Présidence.

Pour le moment, cela ne sont que des discutions et rien n'indique que la fusion pourrait avoir lieu selon le journal économique. Si la fusion avait lieu, cela ferait un groupe à environ 8,7 millions de véhicules vendus et 190 Milliards d'euros de chiffre d'affaire.

Tout le monde s'attend à des consolidations dans l'automobile ces prochaines années. Le véhicule électrique, l'autonome, investissements sur de nouveaux moteurs moins polluants, etc. pèsent lourds sur les comptes des constructeurs. Certains devront s'allier d'une façon ou d'une autre, allant jusqu'à la fusion.

La combinaison des marchés pourrait être intéressante. FCA est plutôt fort aux USA, n'a vendu "que" 1 million de voitures en Europe, alors que PSA est très fort en Europe (2,5 millions de voitures vendues en 2018) et souhaite aller aux USA à moyen terme. Si la fusion additionne réellement les ventes (ce n'est jamais certain NDLA), le nouveau groupe rivaliserait avec VW AG en Europe (environ 1/4 de part de marché).

On ajoutera que du côté des syndicats italiens, on prend la rumeurs plutôt bien. Le secrétaire général du syndicat Fim-Cisl, Marco Bentivogli, déclare auprès de AGI, agence italienne de presse : "Tant le groupe FCA que PSA ont besoin d'une alliance. (...) ce n'est pas la première fois que Elkann et Tavares se parlent. (...) Quelle que soit l'alliance, elle doit permettre de croître sur les marchés asiatiques, de trouver des technologies et des ressources pour la transition vers l'électrique".

L'avis de Leblogauto.com

Il est amusant de voir cette rumeur de fusion FCA-PSA revenir sur le devant de la scène. FCA cherche à se marier avec un groupe concurrent depuis plusieurs mois. Avant l'épisode FCA-Renault, PSA avait proposé à FCA de discuter fusion selon plusieurs sources bien informées. FCA avait poliment décliné.

Qu'est-ce qui a changé entre temps ? Visiblement, aucun autre groupe ne souhaite fusionner avec FCA. De quoi mettre PSA en position de force ? Peut-être. C'est d'ailleurs peut-être ce qui fait que FCA proposerait une fusion à égal alors que FCA vend plus de véhicules que PSA. En revanche en capitalisation boursière, l'avantage est pour PSA avec 22 milliards d'€ contre 18 à FCA.

Comment réagira l'Etat actionnaire ? Lors des discussions FCA-Renault, il est reporté que les exigences de l'Etat ont participé à faire échouer la fusion. En revanche, ici, on imagine mal comment toutes les marques pourraient subsister au sein d'un tel groupe mondial FCA-PSA. Alors énième épisode de la saga "fusion FCA" ? Ou bien arrive-t-on à l'épisode final de la série ?

Pour résumer

Il n'y a pas si longtemps, Fiat Chrysler Automobiles (FCA) Wall Street Journal, les deux groupes discuteraient d'une fusion.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.