par Elisabeth Studer

FCA : Marchionne remplacé, Altavilla démissionne

Alfredo Altavilla, patron des activités Europe, Moyen-Orient et Afrique de Fiat Chrysler (FCA) vient d'annoncer sa démission. Il figurait jusqu'à présent parmi les meilleurs candidats pour succéder au PDG du groupe, dont la santé devient de plus en plus alarmante de jour en jour, a été remplacé à la tête de l'entreprise durant le week-end. Le processus ayant été accéléré ces dernières heures alors qu'il devenait de plus en plus clair qu'il ne pourrait plus assumer ses fonctions.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Alfredo Altavilla, patron des activités Europe, Moyen-Orient et Afrique de Fiat Chrysler (FCA) vient d'annoncer sa démission. Il figurait jusqu'à présent parmi les meilleurs candidats pour succéder au PDG du groupe, Sergio Marchionne. Ce dernier, dont la santé devient de plus en plus alarmante de jour en jour, a été remplacé à la tête de l'entreprise durant le week-end. Le processus ayant été accéléré ces dernières heures alors qu'il devenait de plus en plus clair qu'il ne pourrait plus assumer ses fonctions.

Mike Manley, patron de FCA et de la région EMEA

Dans un communiqué publié lundi, FCA a indiqué que le nouveau PDG du groupe, Mike Manley, dirigera la région EMEA à titre provisoire. Ajoutant qu'Altavilla travaillera avec Manley jusqu'à la fin du mois d'août afin d'assurer une transition en douceur.

Le départ d'Altavilla va priver Manley d'une expérience de gestion de l'entreprise - cruciale à l'heure actuelle -  alors qu'il tente de stabiliser le navire FCA, fragilisé par la sortie de route soudaine de Sergio Marchionne. Ce dernier a été contraint de renoncer à son poste, après 14 ans d'exercice, en raison de sa santé déclinante.

Dans la short list des potentiels successeurs

Avec Manley, patron de Jeep, et le directeur financier, Richard Palmer, Altavilla figurait parmi les meilleurs candidats pour assurer la succession de Marchionne, initialement prévue en 2019. FCA précise par ailleurs que Palmer prendra la responsabilité d'Altavilla en ce qui concerne le développement des affaires mondiales.

Agé de 54 ans, Altavilla était un proche collaborateur de Marchionne, après avoir supervisé les entités opérationnelles de Fiat Chrysler à travers le monde.

Vastes  défis pour Manley

La démission d'Altavilla constitue un nouveau défi pour Manley qui doit s'adresser pour la première fois aux investisseurs mercredi en tant que PDG, dans le cadre de la conférence trimestrielle.

Le nouveau patron de FCA a d'ores et déjà dû faire face à des pressions pour montrer qu'il était capable de tenir les rênes du constructeur en l'absence de Marchionne. Désormais, il devra répondre aux interrogations sur ses compétences à diriger et à s'entourer d'une équipe de gestion expérimentée, voire à faire face à plus de turbulences au sein même de la direction.

Sources : Reuters, Bloomberg, Automotive News, FCA

Pour résumer

Alfredo Altavilla, patron des activités Europe, Moyen-Orient et Afrique de Fiat Chrysler (FCA) vient d'annoncer sa démission. Il figurait jusqu'à présent parmi les meilleurs candidats pour succéder au PDG du groupe, dont la santé devient de plus en plus alarmante de jour en jour, a été remplacé à la tête de l'entreprise durant le week-end. Le processus ayant été accéléré ces dernières heures alors qu'il devenait de plus en plus clair qu'il ne pourrait plus assumer ses fonctions.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.