par Elisabeth Studer

FAW : achat de Brilliance, partenaire de BMW en Chine ?

FAW envisage d'acquérir Brilliance China Automotive Holdings - le principal partenaire chinois de BMW - pour environ 7,2 milliards de dollars. L'opération verrait le jour dans le cadre d'un accord en deux étapes. C'est ce qu'ont indiqué deux personnes proches du dossier à Reuters.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Rumeur ou fait avéré, les titres de Brilliance ont progressé d'un quart de valeur après la publication de ces informations.

Le principal actionnaire de Brilliance au bord de la faillite

La potentielle acquisition par la société nationale chinoise FAW, le deuxième constructeur automobile de l'Empire du Miliei, intervient à un moment où le principal actionnaire de Brilliance, Huachen Automotive Group, est au bord de la faillite, après avoir fait défaut sur 6,5 milliards de yuans (1 milliard de dollars) de créances à la fin de l’année dernière.

Opération en 2 étapes

Selon les plans en cours de discussion, FAW se porterait tout d'abord acquéreur des 30,43% de Brilliance détenue par Huachen et des 11,89% détenue par Liaoning Provincial Transportation Investment Group, contrôlé par l'État.

Il présenterait ensuite une offre obligatoire pour le reste des actions de Brilliance.

FAW envisagerait d'offrir environ 11 $ HK (1,18 euro) par action pour les deux étapes de l'opération, ce qui représente une prime de 70% par rapport au cours moyen de son action au cours du dernier mois de 6,48 $ HK (0,70 euros).

Pour mener à bien cet accord, FAW envisage de mettre en place une entité d'investissement offshore et invite à l'heure actuelle d'autres investisseurs à participer.

Information démentie par une partie des protagonistes

Huachen a toutefois démenti l'information sans néanmoins fournir de plus amples détails.

Liaoning Provincial Transportation Investment Group, qui détient une participation majoritaire dans Huachen, a déclaré qu'il n'avait pas été en contact avec FAW au sujet d'un éventuel accord de prise de participation dans Brilliance.

Consortium d'investisseurs chinois soutenus par l'État pour privatiser Brilliance ?

En septembre dernier, Reuters avait rapporté que Liaoning Provincial Transportation Investment Group prévoyait de diriger un consortium d'investisseurs chinois soutenus par l'État pour privatiser Brilliance. Cependant, selon les sources proches du dossier, le projet aurait été suspendu en raison de différences dans les évaluations et de difficultés de financement.

Co-entreprise BMW/Brilliance en Chine

Brilliance, basée à Shenyang, la capitale de la province du Liaoning, et BMW ont une coentreprise à 50-50, BMW Brilliance Automotive, qui représente la quasi-totalité des revenus de Brilliance.

Mais BMW prévoit d'accroître sa participation de 25% supplémentaires pour 3,6 milliards d'euros l'année prochaine, en prenant le contrôle de l'entreprise.

Sur la base de ce plan, annoncé pour la première fois en 2018, la participation de Brilliance s'élève à 7,2 milliards d'euros, bien plus que sa valeur marchande actuelle. Les actions de Brilliance ont terminé mercredi leurs échanges en hausse de 13%, ce qui lui confère une capitalisation boursière d’environ 4,7 milliards de dollars.

Brilliance : l’une des plus grandes entreprises publiques de Chine

L’histoire de Brilliance Auto remonte à 1949, lorsque la République populaire de Chine a été fondée. C’est l’une des plus grandes entreprises publiques de la province du nord-est, employant 47 000 personnes ( !). Elle compte quatre sociétés cotées en bourse à Hong Kong et à Shanghai, et environ 160 unités détenues en totalité ou en partie.

Brilliance Auto a réalisé un bénéfice net de 11 milliards de yuans en 2019, en hausse de 12% par rapport à l’an dernier, en grande partie grâce aux contributions de la coentreprise avec BMW.

La valeur de Brilliance sous-évaluée ?

Les difficultés financières de Huachen ont pesé lourdement sur Brilliance. Selon les sources, les investisseurs potentiels estiment désormais que la société est sous-évaluée.

Avant mercredi, la valeur du titre se négociait à 2,8 fois les prévisions de bénéfices, bien en dessous du multiple médian de 14 qu'il est d'usage de prendre en compte pour valoriser une entreprises dans le secteur industriel.

Notre avis, par leblogauto.com

Brilliance détient également 51% d’une co-entreprise établie avec Renault SA, qui fabrique des vans et de SUV, et détient une participation dans une société d’autofinancement.

FAW est quant à lui associé à Volkswagen et Toyota pour produire des véhicules de tourisme en Chine. Elle fabrique également des trcuks sous sa propre marque.

Sources : Reuters

Pour résumer

FAW envisage d'acquérir Brilliance China Automotive Holdings - le principal partenaire chinois de BMW - pour environ 7,2 milliards de dollars. L'opération verrait le jour dans le cadre d'un accord en deux étapes. C'est ce qu'ont indiqué deux personnes proches du dossier à Reuters.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.