par La rédaction

Faraday Future cherche un milliard de dollars pour continuer

Un peu plus discret depuis la présentation de la FF91, Faraday Future serait à la recherche d'un milliard de dollars (894 millions d’euros) pour couper le cordon ombilical avec LeEco.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

En novembre dernier, Jia Yueting, le fondateur et PDG de LeEco, maison-mère de Faraday Future, annonçait que son groupe manquait de liquidités, la faute en partie au gouffre financier qu’était Faraday Future. C’est également à la même époque que la construction de l’usine du Nevada était à l’arrêt faute d’impayés.

Malgré ses difficultés, Faraday Future a levé le voile au CES en janvier de cette année sur son premier modèle, le FF91, un crossover hyper luxueux à la fiche technique très ambitieuse : 1050 ch, batterie de 130 kWh, autonomie de 700 km et un 0 à 100 km/h abattu en 2,39 secondes. Depuis, c’est le silence radio, si ce n’est que la startup est épargnée par la vague de licenciement qui touche les équipes américaines de LeEco. Ce silence radio cacherait en fait une chasse aux fonds.

Selon des rumeurs rapportées par Bloomberg, Faraday Future recherche 1 milliard de dollars (894 millions d’euros) pour ne plus avoir à subir soubresauts de LeEco et de son fondateur. Ce dernier a tout de même investi 268 millions d’euros de ses fonds personnels dans Faraday Future avant de refuser d’en débourser plus. La jeune pousse serait actuellement en discussion avec des investisseurs et des fonds souverains.

Source : Bloomberg

Source photo : Faraday Future

Pour résumer

Un peu plus discret depuis la présentation de la FF91, Faraday Future serait à la recherche d'un milliard de dollars (894 millions d’euros) pour couper le cordon ombilical avec LeEco.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.