par Thibaut Emme

F1 Zandvoort 2021 : Verstappen prophète en son pays

Verstappen remporte sa 17e victoire et son Grand-Prix national. Il s'affirme comme LE candidat au titre devant Hamilton. Merci à Perez d'avoir animé la course.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

La F1 est enfin de retour à Zandvoort. Le tracé a été refait depuis sa glorieuse époque en Formule 1, mais conserve ses spécificités dont les bankings (virages relevés) et surtout une piste à l'ancienne : piste étroite, herbe, graviers, poussière et murs. La moindre erreur se paie cash et c'est cela que l'on veut. Non pas des accidents, mais des erreurs qui amènent une sanction chronométrique immédiate. En revanche, double est ici quasiment impossible sauf à y aller au chausse-pied.

Avec Perez et Norris qui partent de derrière, on pourrait avoir de l'animation en piste. Devant, Verstappen va devoir composer avec deux Mercedes et un Gasly qui se montrera opportuniste. Autre spécificité, les stands sont très étroits et courts. On ne peut pas faire de "double stack" (rentrer les deux voitures l'une derrière l'autre) et la F1 a prévenu les écuries qu'elle sera intraitable avec ceux qui voudraient gêner les petits copains.

Pour l'ambiance, elle est entièrement orange. Non pas McLaren ! Mais Max Verstappen évidemment. Tout autre résultat qu'une victoire serait une déception pour le peuple "Oranje". Enfin, Perez et Red Bull en ont profiter pour changer "gratuitement" tout le power unit, chez Williams et Latifi on a mis une nouvelle spécification de l'aileron avant. Les deux partiront des stands. Que l'on parte en tendres ou en mediums, Pirelli prévoit un seul arrêt entre le 23e et le 30e tour pour chausser les durs (blancs).

Départ

Verstappen est placé à l'extérieur du premier virage. Il ouvre la porte à un freinage de Hamilton, mais cela permet aussi de ressortir plus vite. Le premier virage est à deux cents mètres du départ et est une épingle... On est parti pour 72 tours, en théorie.

Extinction des feux ! Très bon envol de Verstappen qui n'a pas à défendre sur Hamilton. Les deux Mercedes se rangent derrière la Red Bull. Gasly doit batailler un peu avec Leclerc. Derrière, Giovinazzi a maille à partir avec Alonso, puis Ocon. Très bon départ d'Alonso qui a passé son coéquipier. L'avance de Verstappen à la fin du premier tour est incroyable.

Ricciardo a le moteur qui fume. Trop-plein d'huile ou le Mercedes déjauge déjà dans les bankings ? En 3 tours, Verstappen a 2 secondes d'avance sur Hamilton. Les pilotes Alpine s'amusent entre eux. Ocon tente l'intérieur sur Alonso au virage relevé. Ocon dispose du DRS. Schumacher est déjà repassé par les stands. Le premier tour fut chaud entre Mazepin et lui.

Au bout de 7 tour, Mick Schumacher -qui s'est arrêté) est déjà rattrapé par Verstappen. Le circuit est long mais tellement rapide... Chez Mercedes, on va tenter de faire durer les pneus. On n'a pas le rythme de la Red Bull. Perez qui a été bloqué par Mazepin a allumé ses gommes. Il repasse par les stands pour changer de pneus : mediums.

Tour 10/72

1000 tours menés en Grand-Prix pour Max Verstappen. Chez Red Bull, on se demande si on n'est pas passé sur une stratégie à deux arrêts. Ce serait osé. Vettel rentre à la fin du 10e tour pour mettre des durs. C'est très tôt. La gomme dure ne semble pas fonctionner aujourd'hui. Beau dépassement de Latifi sur Mazepin par l'extérieur. Le Russe a beau bouger en pleine zone de freinage (interdit), ça passe.

Pour le moment, à part Perez à l'arrière, on s'ennuie un peu sur ce GP. Mais c'était attendu. Justement Perez revient sur Mazepin et le passe proprement. Encore merci au Mexicain pour un dépassement sur Latifi. Chez Hamilton on a un souci de radio visiblement et le pilote s'énerve un peu. Et nouveau beau dépassement de Perez, sur Kubica cette fois.

Tour 20/72

Hamilton s'arrête pour changer de pneus. 3,6 secondes, c'est "long" comme arrêt. Il repart en mediums, devant Gasly. Chez Red Bull on couvre directement la stratégie en faisant rentrer Verstappen. 2,7 secondes, pneus mediums. Hamilton est revenu à 2,1 secondes malgré un arrêt plus long. Il fallait absolument réagir chez Red Bull.

Hamilton signe le meilleur tour en course en 1:13.7. Bottas devrait rester en piste pour 1 seul arrêt. Et c'est là qu'avoir deux monoplaces devant est intéressant pour Mercedes. Perez continue de remonter en passant Tsunoda, 14e. Pour Verstappen et Hamilton on devrait avoir un deuxième arrêt vers le 55e tour pour mettre un train de tendres.

Gasly rentre au stand au 25e tour. Il repart entre les deux Alpine. Verstappen revient sur Bottas. La stratégie de Mercedes va-t-elle être de bloquer le Batave pour semer le trouble ? Beau dépassement de Gasly sur Alonso par l'extérieur ! Le top 4 ou le podium est possible pour Gasly. Gioviazzi, Russell et Stroll rentrent ensemble au stand au 29e tour.

Tour 30/72

Ca y est, Verstappen est dans l'échappement de Bottas. Bottas n'a plus de pneus donc Verstappen passe sans souci. Cela a juste permis à Hamilton de se rapprocher, sans plus. Bottas s'arrête un tour après, c'est bon, il peut aller chez Alfa Romeo maintenant.

C'est à l'arrière que l'on s'ennuie le moins. Ah Russell trop rapide dans les stands : 5 secondes de pénalité. Alonso rentre aux stands, 3 tours après Ocon. Il repart juste devant alors qu'Ocon avait beaucoup de retard. Leclerc aussi rentre, 35e tour, gommes dures. Leclerc repart 5e, derrière Gasly, mais devant Sainz. Etrange de mettre la gomme dure car elle n'est pas du tout rapide. On est à la mi-course !

Ah ! Premier drapeau jaune de la course. Vettel tout seul comme un grand dans le grand banking. C'est passé fin avec Bottas. Chez Red Bull, on sent que Mercedes va tenter un coup. Perez, 8e, se fait passer par Hamilton. Ricciardo se prend un tour par Verstappen.

Tour 40/72

Hamilton aux stands ! Au 40e tour. On tente l'undercut et Verstappen doit tout donner et rentrer pour couvrir la stratégie. Verstappen rentre, 2,1 secondes pour Red Bull, c'est éclair. Hamilton est en médiums, Verstappen en durs. Il reste 30 tours... Chez Mercedes on a tenté quelque chose. En vain.

44e tour, abandon de Mazepin. Une alerte mécanique ? En tout cas le Russe est rentré au stand pour jeter l'éponge. Au moins il ne jouera plus du changement de direction au freinage ! 49e tour, Perez repasse aux stands et passe les rouges. Hamilton n'arrête pas de se plaindre à la radio. On sent la frustration du champion du monde. Mais il attaque et peut-être que Mercedes va tenter les 3 arrêts !

Tour 50/72

Tsunoda rentre et abandonne aussi. 2d abandon. Schumacher passe par les graviers et en ramène un peu dans la chicane. On pensait qu'il y aurait plus d'erreurs. Hamilton remonte un peu sur Verstappen. Derrière, Perez et Ricciardo se disputent le dernier point de la 10e place. Leclerc revient sur Gasly. Finalement pour Ferrari les durs vont se révéler payants sans doute.

Beau dépassement de Perez (encore) sur Ricciardo dans le 1er virage. Les virages relevés permettent tout de même de tenter des extérieurs.

Tour 60/72

Ca y est, les pneus médiums de Hamilton semblent faiblir et l'écart repart à la hausse en faveur de Verstappen. Pour Hamilton, cela semble un peu trop tard pour tenter un dernier arrêt express. En quelques tours, on est passé de 1,4 seconde à 4,3. Pour les derniers tours, on va avoir Perez/Norris à suivre pour la 9e place, et Alonso/Sainz pour la 6e.

Norris a fait du sale ! Dans le virage 1 il se décale au freinage et élargit par la suite. Il tape le fond plat de Perez et les roues arrière se touchent. C'était tendu ! Perez est passé et va tenter d'aller chercher Ocon. Gasly se fait passer par les leaders et ils ne sont plus que 3 dans le même tour...

On fait rentrer Bottas pour mettre les tendres, "au cas où" mais on indique à Bottas de ne pas tenter le meilleur tour en course... Bottas fidèle lieutenant devrait s'exécuter. Perez est dans l'aileron arrière de Ocon. On demande clairement à Bottas de ne pas faire le meilleur tour. Mais le Finlandais s'en fiche et signe le meilleur tour en course. Hamilton rentre et va tenter d'aller rechercher ce point, mais il n'aura qu'une tentative !

Verstappen a grand prix gagné désormais. Victoire de Vertappen chez lui. 17e victoire en carrière. Hamilton reprend le meilleur tour et terminé 2d devant Bottas.

Gasly termine 4e devant Leclerc. On ne l'a pas vu mais Alonso a passé Sainz dans le dernier tour, de même que Perez sur Ocon. Avec cette victoire, Verstappen reprend la tête du championnat pour 3 points sur Hamilton.

17 victoires sans titre (pour le moment), Verstappen grimpe au 17e rang des pilotes avec le plus de victoires. Surtout, il dépasse Sir Stirling Moss qui avec 16 victoires, sans titre, détenait ce record.

Classement du Grand-Prix de Zandvoort 2021

Belle victoire de Verstappen qui ne souffre aucune critique. Hamilton a engrangé les points. Il sait que cela se jouera à rien en fin d'année. Belle performance de Gasly, même si en piste il était clairement hors du rythme des premiers. Il est le meilleur des autres et consolide son statut en F1.

Sur une piste qui n'est pas vraiment dure avec les moteurs (en termes de charge), le châssis joue un grand rôle. Et on a vu les Ferrari et les Alpine proches. Au final on a un sandwich rouge et bleu avec du Perez au milieu. Sans le freinage forcé face à Mazepin, Perez aurait sans doute été 5e.

McLaren n'était pas en rythme, mais Norris a su remonter depuis l'arrière de la grille quand Ricciardo a reculé.

PositionPilote
1Max VERSTAPPEN
2Lewis HAMILTON
3Valtteri BOTTAS
4Pierre GASLY
5Charles LECLERC
6Fernando ALONSO
7Carlos SAINZ
8Sergio PEREZ
9Esteban OCON
10Lando NORRIS
11Daniel RICCIARDO
12Lance STROLL
13Sebastian VETTEL
14Antonio GIOVINAZZI
15Robert KUBICA
16Nicholas LATIFI
17George RUSSELL
18Mick SCHUMACHER
19Yuki TSUNODA
20Nikita MAZEPIN

Classement du championnat du monde pilote 2021

Verstappen reprend la tête du championnat pour trois points sur Hamilton. Bottas remonte sur la boîte devant Norris très à la peine ce weekend. Perez également n'a pas été à la fête. Gasly passe 8e et continuer de s'éclater chez Alphatauri.

Alonso et Ocon continue leur petite guéguerre interne avec 46 et 44 points. C'est bon pour Alpine.

PosDriverPTS
1Max Verstappen VER224.5
2Lewis Hamilton HAM221.5
3Valtteri Bottas BOT123
4Lando Norris NOR114
5Sergio Perez PER108
6Charles Leclerc LEC92
7Carlos Sainz SAI89.5
8Pierre Gasly GAS66
9Daniel Ricciardo RIC56
10Fernando Alonso ALO46
11Esteban Ocon OCO44
12Sebastian Vettel VET35
13Yuki Tsunoda TSU18
14Lance Stroll STR18
15George Russell RUS13
16Nicholas Latifi LAT7
17Kimi Räikkönen RAI2
18Antonio Giovinazzi GIO1
19Mick Schumacher MSC0
20Nikita Mazepin MAZ0
21Robert Kubica KUB0

Classement du championnat équipe 2021

Mercedes conserve la tête avec 12 points sur Red Bull. Ferrari marque de gros points et repasse devant McLaren pour la 3e place. Alpine avait 8 points sur Alphatauri en arrivant à Zandvoort, et repart avec 6 points. Heureusement que Tsunoda n'y arrive pas chez AT.

Alfa Romeo n'a pas profité de la très bonne qualification de Giovinazzi. Dommage.

PosTeamPTS
1Mercedes344.5
2Red Bull Racing Honda332.5
3Ferrari181.5
4McLaren Mercedes170
5Alpine Renault90
6AlphaTauri Honda84
7Aston Martin Mercedes53
8Williams Mercedes20
9Alfa Romeo Racing Ferrari3
10Haas Ferrari0

Pour résumer

Verstappen remporte sa 17e victoire et son Grand-Prix national. Il s'affirme comme LE candidat au titre devant Hamilton. Merci à Perez d'avoir animé la course.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.