par La rédaction

F1: Schumacher évoque son possible départ

Revenu l'an passé en F1 après trois années de retraite, Michael Schumacher n'avait sans doute pas imaginé un retour aussi difficile dans la discipline qui l'a consacré. Pourtant, après une saison et demie chez Mercedes GP, force est de constater que le Kaiser a perdu de sa superbe. La faute à un manque de motivation ? Peut-être bien selon lui.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Revenu l'an passé en F1 après trois années de retraite, Michael Schumacher n'avait sans doute pas imaginé un retour aussi difficile dans la discipline qui l'a consacré. Pourtant, après une saison et demie chez Mercedes GP, force est de constater que le Kaiser a perdu de sa superbe. La faute à un manque de motivation ? Peut-être bien selon lui.

Pour la première fois depuis son retour, le discours du septuple champion du monde a clairement évolué. Dans un entretien accordé au Corriere dello Sport, Schumi suggère à demi-mots que l'un des problèmes de l'équipe pourrait être son comportement pas aussi assidu et impliqué qu'au temps de ses années Ferrari: "Je suis arrivé chez Mercedes avec une tâche spécifique: ne pas gagner à tout prix mais grandir avec cette équipe. Peut-être est-ce moi le problème ? Il est vrai que je suis plus détendu que je ne l'étais auparavant et je ne sais pas si mon état ​​d'esprit est bon pour l'équipe."

Mais, alors qu'aussi bien lui que Ross Brawn claironnaient jusqu'à très récemment qu'il irait jusqu'au bout de son contrat de trois ans, voici que l'Allemand ne ferme pas la porte à un retrait anticipé dès la fin de la saison actuelle: "Dans quelque temps, nous évaluerons si je dois continuer ou me retirer", a ainsi conclu le pilote Mercedes.

Dans un tel cas de figure, le baquet laissé vacant reviendrait probablement à Paul di Resta, le jeune protégé écossais de la firme à l'étoile, qui a laissé entrevoir un potentiel des plus intéressants après sa première demi-saison chez Force India.

Source: Corriere dello Sport

Crédit Photo: Mercedes GP

A lire également:

F1 Hungaroring 2011: Button célèbre sa 200eme

Pour résumer

Revenu l'an passé en F1 après trois années de retraite, Michael Schumacher n'avait sans doute pas imaginé un retour aussi difficile dans la discipline qui l'a consacré. Pourtant, après une saison et demie chez Mercedes GP, force est de constater que le Kaiser a perdu de sa superbe. La faute à un manque de motivation ? Peut-être bien selon lui.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.