par La rédaction

F1 : Red Bull quitte Renault pour Honda

Enfin est-on tenté de dire. Enfin la querelle Renault prend-elle fin. L'écurie autrichienne a fait son choix : son motoriste sera à compter de 2019 Honda.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Enfin est-on tenté de dire. Enfin la querelle Red Bull Racing-Renault prend-elle fin. L'écurie autrichienne a fait son choix : son motoriste sera à compter de 2019 Honda.

Un communiqué diffusé par le Red Bull Racing officialise l'info qui avait filtré tard ce lundi 18 juin : l'écurie quittera Renault en faveur de Honda, qui motorise depuis le début de l'année l'écurie sœur Toro Rosso, à l'issue de la saison 2018.

Depuis l'introduction des motorisations hybrides le couple, après avoir gagné quatre titres consécutifs ensemble (auxquels s'ajoutent les quatre autres titres de Vettel sur la même période), ne cessait de se disputer. Presque chaque année, la rupture était envisagée. Elle est maintenant effective après 47 victoires et 12 années de vie commune.

La fin d'une longue histoire

On notera au passage que l'an passé McLaren quittait Honda pour Renault, Red Bull Racing faisant maintenant le chemin inverse.

Renault se retrouve donc avec une seule écurie cliente, McLaren, qui n'est pas la plus en forme du plateau et, bien entendu, sa propre écurie. Red Bull Racing fait le pari de Honda : on sera curieux de voir l'évolution sinon la progression du duo sur la saison 2019. Enfin, doit-on attendre quelques effets colatéraux à cette annonce, par exemple sur le marché des pilotes ? Ricciardo sera-t-il convaincu par cette nouvelle association ? Et last but not least, notons que l'écurie continuera à s'appeller Aston Martin Red Bull Racing. Sans doute parce que le contrat entre Honda et Red Bull ne porte que sur deux saisons et que Red Bull attend de voir la prochaine réglementation confirmée pour envisager son avenir. Manquerait plus que Red Bull annonce des moteurs Honda rebadgés Tag Heuer pour que le tableau soit complet.

Source et illustration : Red Bull Racing

Pour résumer

Enfin est-on tenté de dire. Enfin la querelle Renault prend-elle fin. L'écurie autrichienne a fait son choix : son motoriste sera à compter de 2019 Honda.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.