par Thibaut Emme

F1 Mexique 2021 : Verstappen a une main sur la couronne mondiale

Avec un Bottas qui manque son grand prix, Hamilton s'est retrouvé seul face à un Verstappen intouchable. Le Batave fait un pas de plus vers le titre mondial.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Les qualifications ont été une surprise (ou un bluff) avec les Mercedes 1 et 2, devant les Red bull 3 et 4. Pierre Gasly est en embuscade pour profiter de la pagaille au départ si besoin. Le départ, c'est plus de 900 m de ligne droite avant le 1er virage. Il y a l'aspiration, de la saleté, et une rivalité entre les deux protagonistes que sont Verstappen et Hamilton.

Lors du tour de mise en grille, Perez a indiqué un possible souci moteur. Après les ennuis d'aileron hier sur les deux Red Bull, cela continue ? Pour le départ, on attend du carbone et de la chicane coupée aux virages 1,2 et 3, le premier enchaînement. Rendez-vous au premier carnage ?

Surtout qu'avec le jeu des pénalités, Mazepin, bon dernier au chrono se retrouve 15e, derrière Schumacher. Les deux Haas dans le peloton vont-ils s'en sortir ? Que c'est long cette mise en grille !

Départ

Magnifique départ de Verstappen qui fait l'extérieur à tout le monde ! Bottas part en tête-à-queue, tapé par Ricciardo. Voiture de sécurité en piste. Tsunoda et Schumacher sont arrêtés. Ils ont dû se toucher eux aussi. Clairement Verstappen est le gagnant de ce premier tour. Ricciardo et Bottas sont repassés par les stands pour mettre les pneus durs et aller au bout... Sur le replay, la faut de Bottas et d'avoir laissé de la place à Verstappen sur la gauche. En fait Tsunoda et Schumacher ont tapé l'Alpine de Ocon qui peut continuer.

La voiture de sécurité rentre et Verstappen va tenter de décrocher Hamilton de son aspiration. On est au début du 5e tour. Verstappen fait "le dragon" à la Simon Pagenaud (on zig-zague pour casser l'aspi). Verstappen a créé un gros écart en moins d'un tour et le sort de sa zone DRS. Bien joué de sa part.

Räikkönen passe Russell pour la 9e place. Dans le peloton on se bagarre. Alonso lui fait l'aspiration le tour d'après. Voilà la Williams hors des points.

Tour 10/71

Latifi passe aux stands pour changer les pneus au 12e tour. Ocon fait enfin sauter le bouchon Mazepin. Elle aime pas les circuits rapides cette Alpine pour batailler avec une Haas de l'an dernier ! Norris passe Russell dans la ligne droite pour la 11e place. Belle remontée de Norris. Devant, Verstappen a 6 secondes d'avance sur Hamilton et gère ses gommes. Est-ce que Mercedes va tenter l'undercut (rentrer avant Verstappen) ? Encore une fois, Red Bull a deux pilotes tandis que Mercedes n'en a plus qu'un. Perez peut "harceler" Hamilton ou forcer la stratégie.

Pour Perez, on évoque le "plan B"...et voilà, Red Bull a la main sur la stratégie. Bottas retrouve Ricciardo (qui n'a pas été pénalisé, les directions de course sont en roue libre ce weekend !) pour la 11e place.

Tour 20/71

Verstappen a profité d'une aspiration et d'un DRS par rapport à un retardataire pour améliorer son record du tour en course. Il y a 1 point à la clé. 7,8 secondes d'avance pour Verstappen au 22e tour. A la radio, Hamilton ne cesse de se plaindre que les Red Bull sont trop rapides, qu'il ne peut pas décrocher Perez, etc. Bottas est toujours bloqué par Ricciardo.

Perez remonte un peu sur Hamilton. Il n'a plus que 1,6 seconde. Il pousse le Mexicain. Dès qu'il va entrer dans la zone d'aspiration cela va revenir d'autant plus. Surtout Hamilton revient sur des retardataires. Hamilton rentre à la fin du 30e tour. Un petit coup sur l'aileron avant pour changer la balance. 2,4 secondes d'arrêt. Il repart derrière Leclerc, en 5e place. Leclerc va s'arrêter et libérer Hamilton.

Tour 30/71

2,3 secondes pour Leclerc. Leclerc ressort 9e derrière Alonso. Pour Perez, l'équation est de couvrir la stratégie d'Hamilton ou de tenter l'overcut. Mais Hamilton prend le meilleur tour en course. Gasly s'arrête pour couvrir la stratégie de Leclerc. Ce dernier passe Alonso. Perez reste en piste et brouille les cartes. Chez Mercedes on indique que Perez serait 4,4 secondes derrière Hamilton s'il s'arrête maintenant. Sauf que c'est Verstappen qui s'arrête à la fin du 33e tour. 2,2 secondes ! Arrêt impeccable et Verstappen repart virtuellement en tête. Perez mène le GP et devient le premier pilote Mexicain à mener un tour (au moins) du GP du Mexique.

Au 39e tour, Ricciardo rentre au stand pour la deuxième fois. Il ressort, en pneus mediums, les jaunes, 13e, juste devant Russell et Ocon qui se chiffonnent. Ocon passe par l'extérieur et passe Russell. Perez rentre enfin au stand à la fin du 40e tour. 2,3 secondes d'arrêt. Pour rappel, on ne voit plus des 1,8 ou 1,9 depuis que la FIA oblige les mécanos à actionner eux-mêmes le signal du serrage des écrous. Ce sont quelques dixièmes perdus.

Tour 40/71

9,5 secondes de retard pour Hamilton. Verstappen qui au début du weekend annonçait qu'il repartirait avec plus de points d'écart au championnat, il semble qu'il avais raison. Arrêt catastrophique de Bottas en 11,7 secondes avec un souci sur la roue avant gauche. Perez chipe le meilleur tour en course à Hamilton. Sainz rentre aux stands pour mettre des durs neufs. 2,3 secondes. Ferrari ne s'est pas raté ce weekend. Gasly redevient 4e avec 4,1 secondes sur Leclerc. Sainz est 6e.

Norris rentre au 45e tour. Il repart 10e. Pas un bon weekend pour McLaren par rapport à Ferrari, concurrent direct. On demande à Perez d'aller chercher Hamilton et le Mexicain s'exécute. Il en profite pour améliorer son meilleur tour en course. Mais il reste encore près de 6 secondes d'écart.

Tour 50/71

La stratégie de Red Bull est visiblement d'obliger Hamilton à réagir et pousser (pour taper dans ses gommes ?). 4,8 secondes désormais. "Selon nos calculs, il va te rattraper dans le dernier tour" indique-t-on à Hamilton. Le pauvre Bottas malgré un arrêt catastrophique est revenu sur Ricciardo. Mais on se bat pour la 12e place... Tiens chez Ferrari on demande à Leclerc d'inverser les positions avec Sainz pour que l'Espagnol tente d'aller chercher Gasly...

Verstappen a repris le meilleur tour en course et le point de bonus. Sainz est toujours derrière Leclerc qui ne montre pas de signe de vouloir laisser passer son coéquipier. Stroll et Russell animent le GP pour la 15e place... "C'est un super boulot" dit-on à Stroll... Mais depuis pas mal de GP il est dépassé.

Perez fait un sacré job. Il n'a plus que 1,8 seconde de retard sur Hamilton et Mercedes s'est mis le doigt dans l'oeil. On est au 58e tour. Sainz est un mauvais camarade et critique Leclerc qui ne le laisse pas passer et ferait des erreurs...Leclerc obtempère et laisse passer Sainz. Le groupe vit bien... Perez de son côté continue de fondre sur le septuple champion du monde qui annonce que ses pneus sont morts (une habitude chez lui).

Tour 60/71

Ca y est, Perez est dans la zone DRS de Hamilton. Le public est debout ! 800 ms, DRS activé, il se montre. Mais il y a trois zones DRS sur ce circuit. 10 tours comme cela, ça va être dur pour Hamilton. Deuxième passage sur la ligne droite. Toujours pas possible. Hamilton recharge à fond la batterie avant la ligne droite. Norris reçoit enfin les drapeaux bleus et laissent passer tout le monde.

Perez reprend un peu d'écart, sans doute pour refroidir un peu les pneus et retenter un taïaut sur Hamilton dans quelques tours. Les retardataires vont jouer un rôle. Mais Bottas aussi sans doute. Il rentre pour mettre des pneus tendres et va piquer le meilleur tour en course à Verstappen. Il ne le marquera sans doute pas lui-même car hors du top 10 pour le moment.

Avec Norris qui s'est écarté, Hamilton a repris un peu de rythme et a remis 2 secondes d'écart sur Perez. Ah, erreur de Verstappen sans trop de conséquence. Cela met Bottas juste derrière lui...ce serait fait exprès pour gêner le pilote Mercedes... Perez revient à la charge. Les deux Mercedes et les deux Red Bull sont ensemble, mais Bottas est 14e. Bottas repasse au stand pour remettre des pneus...

Perez a le DRS ouvert. Sainz rend la position à Leclerc vu qu'il n'arrivait pas à aller chercher Gasly tranquille 4e. Il reste deux tours et Perez va tenter le diable. Mais Hamilton défend assez "facilement". Il ne reste plus que le Stadium.

Arrivée

Verstappen remporte sa 9e victoire de la saion ! Très belle victoire du pilote Red Bull devant Hamilton et Perez. Bottas signe le meilleur tour en course et prive Verstappen du bonus.

Gasly termine à une très belle 4e place, devant Leclerc, Sainz, Vettel, Räikkönen, Alonso et Norris. Très bonne opération pour Verstappen qui est en position de mettre fin à la domination d'Hamilton et de coiffer une couronne mondiale.

P#NAME
133M.VERSTAPPEN
244L.HAMILTON
311S.PEREZ
410P.GASLY
516C.LECLERC
655C.SAINZ
75S.VETTEL
87K.RÄIKKÖNEN
914F.ALONSO
104L.NORRIS
1199A.GIOVINAZZI
123D.RICCIARDO
1331E.OCON
1418L.STROLL
1577V.BOTTAS
1663G.RUSSELL
176N.LATIFI
189N.MAZEPIN
1947M.SCHUMACHER
2022Y.TSUNODA

Classement du championnat pilote 2021

19 points d'avance pour Verstappen sur Hamilton. C'est un sacré écart alors qu'il ne reste que quatre grands-prix : Brésil (avec course qualification sprint), Qatar, Arabie Saoudite et Abu Dhabi.

La Red Bull semble fonctionner parfaitement et Verstappen est en plein confiance. Hamilton de son côté est sur la défensive et sait que pour aller chercher le titre, il faut qu'il compte sur un faux pas de Verstappen.

Perez décroche Norris et revient un peu sur Bottas avec sa troisième place aujourd'hui. Il fait le job demandé par Red Bull depuis la deuxième moitié du championnat. Derrière, le premier Français est Gasly à la 9e place avec 86 points. Ocon est 11e avec 46 points.

POSDRIVERPTS
1Max Verstappen312.5
2Lewis Hamilton293.5
3Valtteri Bottas185
4Sergio Perez165
5Lando Norris150
6Charles Leclerc138
7Carlos Sainz130.5
8Daniel Ricciardo105
9Pierre Gasly86
10Fernando Alonso60
11Esteban Ocon46
12Sebastian Vettel42
13Lance Stroll26
14Yuki Tsunoda20
15George Russell16
16Kimi Räikkönen10
17Nicholas Latifi7
18Antonio Giovinazzi1
19Mick Schumacher0
20Robert Kubica0
21Nikita Mazepin0

Classement du championnat constructeur 2021

Mercedes pourrait tout perdre cette saison. Red Bull ne compte plus qu'un petit point de retard sur Mercedes et semble avoir deux pilotes en forme en cette fin de saison.

Dans la bataille avec McLaren, Ferrari a marqué de gros points ce weekend. Le podium est en jeu. Alpha Tauri, grâce à Pierre Gasly, recolle à Alpine à 106 points. Là c'est la 5e place qui se joue.

POSTEAMPTS
1MERCEDES478.5
2RED BULL RACING HONDA477.5
3FERRARI268.5
4MCLAREN MERCEDES255
5ALPINE RENAULT106
6ALPHATAURI HONDA106
7ASTON MARTIN MERCEDES68
8WILLIAMS MERCEDES23
9ALFA ROMEO RACING FERRARI11
10HAAS FERRARI0

Illustration : Red Bull

Pour résumer

Avec un Bottas qui manque son grand prix, Hamilton s'est retrouvé seul face à un Verstappen intouchable. Le Batave fait un pas de plus vers le titre mondial.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.