par Thibaut Emme

F1 : Force India interdit dorénavant à ses pilotes de se battre en piste

Après un nouveau Grand-Prix qui a vu les deux pilotes Force India s'accrocher par deux fois et de gros points s'envoler avec les morceaux de carbone, l'écurie a (enfin) décidé d'agir.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Il y a évidemment les partisans des deux côtés. Ceux qui pensent que Perez a par deux fois commis une faute sur Ocon. Et ceux qui pensent que le Français a attaqué "là où cela ne passe pas" et est responsable.

Si le premier accrochage a fait une belle frayeur a tout le monde, le second qui aurait pu avoir de dramatiques conséquences, a surtout fait perdre des places à Esteban Ocon. Il termine 9ème mais pouvait viser 2 ou 3 rangs de mieux. Perez de son côté a du abandonner et perd là aussi des points pour lui et son écurie.

On notera pour Perez un autre incident avec Grosjean. Lors d'une belle passe d'armes à 3, Perez a coupé la chicane mais n'a pas rendu sa place comme le veut le règlement. 5 secondes de pénalité lui seront appliquées.

Points perdus et image désastreuse pour Force India

Son écurie a déjà vu s'échapper pas mal de points avec les bagarres entre équipiers. La plus marquante était celle à Baku quand Ocon a tassé Perez en représailles à un écart préalable. A ce moment, l'écurie avait mis les choses au point. Néanmoins, ils avaient indiqué laisser les pilotes se battre en piste, dans les limites du raisonnable.

Cette fois, le directeur de l'exploitation, Otmar Szafnauer, a tranché : "Dorénavant, ils n'auront plus l'opportunité de courir encore l'un contre l'autre. Nous les avons laissé faire jusqu'à présent et s'ils ne peuvent pas faire cela d'une manière qui soit bonne pour l'équipe, alors ils ne se battront plus en piste".

"(...) Nous leur avions dit que si un incident comme celui de Baku arrivait de nouveau, nous dirigerions les courses depuis le muret des stands".

Pas de place pour 2 voitures ?

C'est sans doute frustrant pour le spectacle, mais il faut avouer qu'aujourd'hui les deux incidents se sont passés à près de 300 km/h. Pour le moment, Force India reste 4ème avec 58 points d'avance sur Williams. Mais elle pourrait compter une dizaine de points supplémentaires.

A l'issue de la course, Ocon était visiblement furieux. Il estime que son coéquipier a mis par deux fois sa vie, et la sienne, en danger. Perez de son côté, estime que sur le deuxième accrochage, il n'y avait pas la place pour deux voiture. On vous laisse seuls juges avec l'image d'en-tête, mais lors du premier incident, au même endroit, ils étaient 3 de front.

Pour une histoire de baquet en 2018 ?

La tension risque de rester à un haut point avec les transferts et les renouvellements de contrats qui arrivent bientôt. Ocon impressionne alors qu'il vient à peine de boucler sa première saison complète (!). Ce faisant, il met la pression sur son coéquipier dont il suit le rythme malgré une expérience bien plus importante. Les places seront chères en 2018.

Source et illustration : F1

Pour résumer

Après un nouveau Grand-Prix qui a vu les deux pilotes Force India s'accrocher par deux fois et de gros points s'envoler avec les morceaux de carbone, l'écurie a (enfin) décidé d'agir.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.