par Thibaut Emme

F1 : Bolsonaro a-t-il poussé Petrobras à quitter McLaren ?

Juste avant le Grand Prix du Brésil, Patrobras et McLaren annoncent la fin de leur partenariat "d'un commun accord". Mais l'ombre du nouveau Président Bolsonaro semble bien planer sur cette annonce.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Signé pour 5 années et pour un total de près de 190 millions d'euros, le partenariat portait sur la fourniture de carburants et lubrifiants, en échange d'une visibilité sur la voiture, les stands, les pilotes.

Sauf si cette année McLaren est 4e équipe du championnat. Ce n'était pas le cas l'an dernier, première année du sponsoring. Et Jair Bolsonaro n'a jamais caché son opposition à ce contrat. En effet, il considère que Petrobras, détenu à 64% par l'état brésilien, n'a pas à dépenser des millions pour un résultat aléatoire et peu probant.

Une goutte d'eau dans les milliards de bénéfice

Même si les 22 millions de dollars par année de contrat ne sont pas grand chose face aux 7 milliards de dollars de bénéfice de Petrobras en 2018, les MCL34 n'arboreront plus la marque pour le grand prix national du 15 au 17 novembre prochain. Il est à supposer que Zak Brown le patron de l'écurie McLaren a tenu à ne pas faire ce cadeau à son désormais ancien partenaire.

Les conditions financières du dédit n'ont pas été dévoilées. Mais en bon négociateur, Brown n'a pas dû se contenter d'une poignée de main de la part de Roberto Castello Branco, le DG de Petrobras.

Fut un temps pas si lointain où Banco do Brasil sponsorisait Sauber et finançait la place de Felipe Nasr. Désormais en F1, même les sponsors brésiliens disparaissent. De mauvaise augure pour revoir un pilote brésilien de si tôt ?

Illustration : McLaren

Pour résumer

Juste avant le Grand Prix du Brésil, Patrobras et McLaren annoncent la fin de leur partenariat "d'un commun accord". Mais l'ombre du nouveau Président Bolsonaro semble bien planer sur cette annonce.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.