par La rédaction

F1 Bahreïn: Victoire incontestable de Massa

 

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Sur un circuit qu'il affectionne tout particulièrement, Felipe Massa a remporté la victoire cet après-midi devant Kimi Raïkkonen et le poleman Robert Kubica. Auteur d'un départ catastrophique qui a ruiné sa course, Lewis Hamilton se contente de la treizième place et perd sa position de leader du championnat au bénéfice du champion du monde en titre.

Parti pour le première fois de sa carrière en pole position, Robert Kubica se fait immédiatement déborder par Massa qui aborde le premier virage en tête. Derrière le Polonais, Lewis Hamilton rate complètement son départ et se retrouve noyé au milieu du peloton. Et dans cette position inconfortable, le jeune Britannique ne tarde pas à faire une erreur en percutant une Renault devant lui dès le premier tour. Dans l'aventure, la McLaren perd son aileron avant et doit passer par les stands pour réparer.

Au même moment, Kimi Raïkkonen surprend Kubica et le passe par l'extérieur. Voilà les deux Ferrari en tête après seulement deux tours de course.

A l'arrière, notons l'excellent début de course de Giancarlo Fisichella qui se retrouve en onzième position, soit un gain de sept places par rapport à sa position sur la grille et qui signe des temps tout à fait comparables à ceux de ses adversaires directs.

Après dix tours de course, Massa est donc en tête avec 4 secondes d'avance sur son équipier, et 6 secondes sur Kubica. Hamilton, quant à lui, navigue en queue de peloton avec un retard supérieur à la minute par rapport à l'homme de tête. 

Au dix-septième tour, la BMW de Kubica rentre dans les stands pour son premier ravitaillement et en ressort en neuvième position. Trois tours plus tard, Kimi Raïkkonen s'arrête également, imité la boucle suivante par Massa, Heidfeld et Kovalainen. Cette première vague de ravitaillement ne provoque aucun bouleversement dans le classement des hommes de tête.

C'est d'ailleurs dans le même ordre que ces pilotes abordent leur second arrêt, laissant le soin aux voitures plus mal classées de faire le spectacle.

Dix-neuf tours restent à parcourir lorsque Raïkkonen ouvre le bal de la deuxième vague de ravitaillement. Lorsqu'il rentre aux stands il accuse un retard légèrement inférieur à quatre secondes sur l'homme de tête avec qui il se bat depuis le début à coups de meilleurs tours en course. C'est également le moment que choisit la Renault de Nelson Piquet pour le lâcher et rejoindre Button et Vettel dans la liste des abandons.

Brièvement en tête après l'arrêt des Ferrari, Nick Heidfeld retarde au maximum son ultime arrêt dans le but de chiper la troisième marche du podium à son jeune équipier. Mais malgré tous les efforts de l'Allemand, Kubica reste devant avec un avantage de cinq secondes.

A dix boucles du drapeau à damiers, le classement semble clairement établi mais les pilotes BMW ne se résignent pas à leurs troisième et quatrième places et cravachent comme des forcenés pour revenir à hauteur de Raïkkonen. Après deux tours où ils reprennent de gros dixièmes au champion du monde, ce dernier se resaisit et parvient à se ménager un léger avantage jusqu'à l'arrivée.

Au terme des 57 tours, Felipe Massa décroche sa première victoire de la saison, la sixième de sa carrière, tandis que Raïkkonen, grâce aux huit points de sa seconde place déloge Lewis Hamilton de la tête du championnat.

Le Britannique perd gros aujourd'hui avec ce résultat blanc puisqu'il est également rejoint au classement des pilotes par Kubica et Kovalainen.

Au classement des constructeurs, BMW prend la tête grâce à la régularité et aux très belles performances de ses pilotes.

Classement:

1. Massa

2. Raïkkonen

3. Kubica

4. Heidfeld

5. Kovalainen

6. Trulli

7. Webber

8. Rosberg

Championnat pilotes:

1. Raïkkonen 19 points

2. Heidfeld 16

3. Hamilton 14

-  Kovalainen 14

-  Kubica 14

6. Massa 10

7. Trulli 8

8. Rosberg 7

9. Alonso 6

10. Webber 4

11. Nakajima 3

12.  Bourdais 2

Championnat constructeurs:

1. BMW 30 points

2. Ferrari 29

3. McLaren 28

4. Williams 10

5. Toyota 8

6. Renault 6

7. Red Bull 4

8. Toro Rosso 2

Pour résumer

 

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.