par Thibaut Emme

F1 2022 : Valtteri Bottas chez Alfa Romeo

Depuis plusieurs semaines, on annonçait que Bottas partait de chez Mercedes pour trouver un point de chute chez Alfa Romeo. C'est officialisé en marge du Grand Prix d'Italie le weekend prochain à Monza.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Bottas retrouve une vieille connaissance en la personne de Fred Vasseur. Le patron de Alfa Romeo était en effet son patron d'écurie chez ART Grand Prix. Bottas a alors remporté le titre de GP3 en 2011. Avec cette officialisation, c'est la fin d'un faux suspense qui n'a que trop duré.

En fait, Bottas a été gentiment invité à trouver un autre point de chute pour laisser son baquet libre pour George Russell. Pour le moment il n'y a rien d'officiel, mais sauf "surprise surpenamment surprenante" Russell sera coéquipier de Hamilton en 2022 chez Mercedes.

Bottas devrait prendre le baquet de Kimi Raïkkönen (qui prend sa retraite de la F1) chez Alfa Romeo. C'est un mouvement "étrange" dont Mercedes a le secret. En effet, Bottas est théoriquement un pilote Mercedes, dont la carrière est gérée par Toto Wolff. En le plaçant dans une écurie cliente Ferrari c'est un coup intéressant. Reste à voir si cela permettra à Bottas de rebondir ou si c'est un placard.

Le lancement des chaises musicales

Pour l'accompagner chez Alfa Romeo, on pense que Giovinazzi est le mieux placé. Mais, l'Italien n'a pas encore assuré son baquet. Certains évoquent le très (trop ?) jeune Théo Pourchaire. Annonce ce weekend en Italie ?

Pour Bottas, cela pourrait être le retour à une écurie plus modeste (il était chez Williams avant Mercedes) et peut-être un environnement dans lequel il pourra de nouveau s'épanouir. Surtout il va pouvoir sortir de l'ombre de Hamtilon et du costume de Rosberg-bis, trop grand pour lui. En tout cas, c'est un contrat sur plusieurs années qui a été conclu.

Et chez Williams ? Qui pour remplacer Russell ? Plusieurs noms circulent. Mercedes pourraient tenter de placer Nyck de Vries, tout juste couronné champion du monde FIA de Formule E. On évoque aussi le retour de Vandoorne, lui aussi pilote Mercedes. Mais, le weekend dernier, Red Bull a évoqué la possibilité de placer Albon... Coup de com' pour troubler le jeu de Mercedes ? Peut-être. D'autres jeunes tapent à la porte de la F1. Mais ont-ils convaincus en catégorie inférieure, ou ont-ils les sponsors nécessaires ? On évoque Zhou ou Piastri, qui se disputent le titre de Formule 2. Tous les deux sont couvés par Alpine qui pourrait trouver là un moyen de les aguerrir.

Illustration : Alfa Romeo

Pour résumer

Depuis plusieurs semaines, on annonçait que Bottas partait de chez Mercedes pour trouver un point de chute chez Alfa Romeo. C'est officialisé en marge du Grand Prix d'Italie le weekend prochain à Monza.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.