Lancer le diaporama
F1 2018 : plus de noir, moins de jaune, voilà la Renault Sport R.S.18 1
+3
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

F1 2018 : plus de noir, moins de jaune, voilà la Renault Sport R.S.18

La nouvelle monoplace Renault, pour la saison 2018 de Formule 1, vient d'être dévoilée numériquement.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Concernant la livrée, celle-ci comprend plus de noir désormais. Mais, le jaune historique reste évidemment. Certes, il est un peu plus clair, moins orange (voir photo 6). D'ailleurs, cela donne un très bel effet avec une monoplace jaune de face et noir à liseré jaune de 3/4 arrière et de derrière.

Une F1 aux multiples visages en somme. A noter le drapeau bleu-blanc-rouge sur le bouc du museau (photo 1 flèche verte). L'an dernier, il était sur la cheminée supérieure.

Côté design, le museau est dérivé de celui de l'an dernier. Il intègre toujours un F-duct qui ressort au niveau des tirants de suspension avant (photo 1 flèche rouge). L'aileron avant possède évidemment une cascade de plan (désormais habituel) et une "vague" pour créer le vortex à même de "sauter" le pneumatique avant (photo 2 flèche rouge). Comme sur toutes les monoplaces dévoilées depuis le début de la saison 2018, le montant latéral est ouvert (photo 1 flèche bleue).

La Renault d'un premier podium ?

De face, les ouïes latérales semblent fines. Beaucoup plus fines que sur la R.S.17 de l'an dernier (photo 3 flèche rouge). Le refroidissement a du être optimisé chez Renault pour permettre cela. Les ouïes sont d'ailleurs placées assez haut et dégage le bas des pontons. Le "chat" Renault est toujours là, mais cette année il est noir est moins visible (photo 4 flèche verte).

Il reçoit, par ailleurs, une fente de plus. On pourra remarquer que Renault ne suit pas le style Ferrari contrairement aux RB14, FW41 et C37 dévoilées. Par "d'aileron" séparateur horizontal sur l'entrée d'air latérale. Par contre, le fond plat à ce niveau est très travaillé (photo 4 flèches rouges) et il y a même un appendice "bizarre" en lieu et place des "bat wing" habituels (photo 4 flèche bleue).

Contrairement à d'autres équipes, les rétroviseurs sont ici placés très hauts. Ils dégagent totalement le flux qui glisse que les pontons. Mais, ils intègrent une petite griffe - pour créer un vortex sans doute ( photo 5 flèches rouges). Le capot, assez retombant, dispose d'une arête (qui remplace l'aileron de requin). Mais, ici, c'est surtout la cheminée d'entrée d'air qui interpelle. Elle semble très large et moins haute d'habituellement. Elle se prolonge également de façon très large (photo 5 flèches vertes). Renault se distingue ici aussi des autres monoplaces.

Le capot se referme très tôt ce qui dégage l'aileron arrière (photo 6 comparaison RS17/RS18). Un seul pilier central soutient l'aileron arrière. Et sur cette vue 3D, il n'y a pas de diffuseur. Renault a-t-il une botte secrète qu'ils cherchent à garder au chaud jusqu'au bout ?

La Renault Sport R.S.18 sera confiée aux mains de Nico Hülkenberg et Carlos Sainz Jr. Ils viseront les points régulièrement, le podium si possible. Mais, les ambitions restent toujours assez "modestes" pour un constructeur officiel. Vraie ou fausse modestie ? Réponse sous peu.

Illustration : Renault (modifiées par Leblogauto.com)

Pour résumer

La nouvelle monoplace Renault, pour la saison 2018 de Formule 1, vient d'être dévoilée numériquement.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos