par Thibaut Emme

F1 2015 : Alonso quitte bien Ferrari, Ocon courtisé, Rossi au départ

En attendant Austin dans 15 jours, le petit monde de la F1 souffle un peu même si son attention reste focalisée sur Jules Bianchi et son état de santé. Pour autant, ce petit monde continue de bruisser d'informations, surtout en ce qui concerne Alonso.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Di Montezemolo se lâche

Depuis l'annonce du départ de Vettel de chez Red Bull, tout le monde l'envoie chez Ferrari et voit partir Fernando Alonso qui a échoué dans son pari de faire de nouveau gagner la maison rouge. Même si rien n'est officiel, Luca di Montezemolo n'hésite pas à l'affirmer et à donner les raisons de ce départ. C'était lors d'une entrevue sur la Rai 1 dans l'émission Porta à porta que l'ancien dirigeant de Ferrari (il ne l'est plus depuis le 13 octobre NDLA) s'est un peu lâché :

"Fernando s'en va pour deux raisons. Premièrement car il veut essayer une autre ambiance et deuxièmement car il est à une période où on ne peut pas attendre avant de gagner de nouveau. Il est déçu de ne pas avoir gagné ces dernières années et a besoin d'un nouveau stimulus".

Di Montezemolo est un peu amer sur la fin de son aventure commune avec Ferrari et Fiat et ne le cache pas : "Peut-être que je me serais attendu à un remerciement" égrainant au passage les nombres de titres conquis sous sa présidence. Bref, enfonçant un peu plus une porte déjà grande ouverte, di Montzemolo confirme si besoin était, le départ de Alonso (et l'arrivée de Vettel). Alonso que l'on annonce de plus en plus chez McLaren Honda pour un retour après une première tentative ratée.

Estaban Ocon, futur grand de la F1 ?

 Tout juste titré Champion de F3 Europe dès sa première saison, le Français Esteban Ocon (18 ans) est très courtisé et regardé par le petit monde de la F1. Pilote de Gravity Sport Management (qui appartient à Genii Capital, propriétaire de Lotus F1 Team), Ocon a gagné un essai avec la Scuderia Ferrari pour avoir remporté le championnat F3 Europe. Il effectuera également un test pour le compte de l'écurie Lotus et a tapé dans l'oeil de Toto Wolff qui l'envisagerait dans "la filière Mercedes". D'ici à ce que Lotus/Genii devienne une couveuse pour jeunes pilotes de Mercedes, il n'y a qu'un pas.

Deux Marussia pour la fin de saison ?

En Russie, l'écurie Marussia n'avait pas aligné la voiture de Jules Bianchi par respect pour le Français qui se bat toujours pour sa vie, mais aussi faute de motivation des mécaniciens qui avaient bien autre chose en tête. Mais la F1 est régie par les accords Concorde et ceux-ci prévoient que c'est uniquement en cas de force majeure qu'une écu rie peut ne pas aligner 2 voitures au départ. Ainsi à Austin mais aussi au Brésil et à Abu Dhabi, on devrait de nouveau avoir 2 Marussia.

Dans la deuxième, on devrait retrouver le pilote américain Alexander Rossi qui a déjà failli par deux fois prendre part à un GP cette année. En manque d'argent, l'écurie pourrait en même temps récupérer les sponsors (américains) qui soutiennent Rossi.

Caterham apportera des nouveautés à Austin

Marussia devra d'ailleurs batailler avec une écurie Caterham décidé à se battre jusqu'au bout, au moins en déclaration. En effet, Manfredi Ravetto patron de l'écurie a annoncé des nouveautés à partir d'Austin. Pour le moment, les verts sont toujours dernier du championnat avec 0 points, tout comme Sauber. Il faudrait à Caterham une 11 ème place et une 12ème, ou mieux, une 10 ème et son petit point pour espérer terminer devant l'écurie helvète.

Mercedes euphorique

Mercedes-Benz Italie organise des essais de la nouvelle Classe C Hybride sur le circuit de Modène et en profite pour narguer la marque au cheval cabré. De bonne guerre après le titre constructeur tout juste décroché à Sotchi.

Source : Rai 1, F1, agences, illustration : F1, Lotus F1 Team, Mercedes-Benz Italia

Pour résumer

En attendant Austin dans 15 jours, le petit monde de la F1 souffle un peu même si son attention reste focalisée sur Jules Bianchi et son état de santé. Pour autant, ce petit monde continue de bruisser d'informations, surtout en ce qui concerne Alonso.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.