Lancer le diaporama
Un été au Japon - Suzuki Twin (2003-2005) 1
+9
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

Un été au Japon - Suzuki Twin (2003-2005)

Les Kei avec leurs dimensions réglementées sont déjà de petites puces des villes. Mais en 2003 Suzuki va plus loin avec la Twin. 2 places, et surtout... hybride.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

L'histoire de cette éphémère Suzuki débute en 1999. Au salon de Tokyo, Suzuki dévoile entre autres le concept PU3 Commuter. Une petite citadine 2 places. Suzuki évoque alors la possibilité de motorisations essence, électrique, ou hybride. Et cette idée ne restera pas au stade du concept. En 2001, toujours au salon de Tokyo, une version plus proche de la production est présentée, et en janvier 2003, la Suzuki Twin arrive sur le marché.

Côté style, l'essentiel est conservé. Les coup de gouge en bas des portes disparaissent, et une petite vitre de custode est ajoutée. Deux places uniquement, elle joue la carte de la compacité avec seulement 2m73 de long. Avec ses 1m475 de large, elle reste cantonnée à la limite de la catégorie des Kei.

Fidèle au concept jusqu'au bout, la Twin a résisté à l'envie de s'enrichir. il s'agit d'un modèle très économique. Son intérieur austère en témoigne, avec par exemple une seule vitre électrique. La vitre côté passager est fixe. En fait, Suzuki positionne son modèle sur le marché des professionnels. La Twin serait l'outil idéal pour des livraisons en ville.

Pour cela, son coffre accessible uniquement par la vitre ouvrante n'est pas le seul espace de chargement. Le siège passager est rabattable et devient ainsi un espace de chargement.

La première Kei hybride

La Suzuki Twin tire en fait son nom de sa mécanique hybride disponible. Néanmoins, une classique version essence est proposée avec un 3 cylindres 660 cm3 de 32 kW/ 44 ch / 57 Nm, avec boîte manuelle 5 rapports ou automatique à 3 rapports. Mais le modèle phare est donc la variante hybride. On trouve donc une boite automatique 4 rapports, et un moteur électrique de 5 kW / 7 ch / 32 Nm. Même si le tout ajoute quelques 100 kg à la Twin (700 kg au total), sa consommation selon les normes passe de 4,54 à 2,93 l/100 km.

Dès 2005, la Twin quitte le marché. Face aux multiples offres de Kei, un modèle à 2 places ne semble pas séduire. Ni les particuliers, ni les livreurs qui préfèrent conserver de classiques minivans de 3m40 tels que les Suzuki Carry...

Aujourd'hui quelques modèles de Kei avancent une hybridation légère du type ISG (Suzuki Wagon R). Donc, à ce jour, la Suzuki Twin est donc la première, mais aussi la dernière Kei du type full-hybrid.

Crédit illustrations : Suzuki

Pour résumer

Les Kei avec leurs dimensions réglementées sont déjà de petites puces des villes. Mais en 2003 Suzuki va plus loin avec la Twin. 2 places, et surtout... hybride.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos