par Pierre-Laurent Ribault

Et v'lan, passe-moi l'éponge...

Depuis quelques mois apparaissent de temps à autre sur le blog auto, au côté des voitures, ou devant (surtout devant en fait), des créatures plus ou moins artistiquement (dé)vêtues, à l'instigation de la frange la plus mâle de l'équipe de rédaction. Quelque peu circonspect au départ, j'ai finalement décidé d'apporter ma contribution à cette tendance lourde à la faveur de la découverte d'un spot publicitaire canadien de Subaru pour le nouveau Forester mettant en scène une surface minimale de tissu, une surface maximale de peau dénudée, de grandes quantités d'eau et beaucoup de mousse pour une classique séance de lavage "à la main". Chaud devant.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Depuis quelques mois apparaissent de temps à autre sur le blog auto, au côté des voitures, ou devant (surtout devant en fait), des créatures plus ou moins artistiquement (dé)vêtues, à l'instigation de la frange la plus mâle de l'équipe de rédaction. Quelque peu circonspect au départ, j'ai finalement décidé d'apporter ma contribution à cette tendance lourde à la faveur de la découverte d'un spot publicitaire canadien de Subaru pour le nouveau Forester mettant en scène une surface minimale de tissu, une surface maximale de peau dénudée, de grandes quantités d'eau et beaucoup de mousse pour une classique séance de lavage "à la main". Chaud devant.

http://www.youtube.com/watch?v=Vasc8ghyu1g

Méga, non ? Et puisque vous avez apprécié, ne manquez surtout pas cet autre classique du genre.

Via Jalopnik

Lire également:

Bar Rafaeli et les Subaru

Pour résumer

Depuis quelques mois apparaissent de temps à autre sur le blog auto, au côté des voitures, ou devant (surtout devant en fait), des créatures plus ou moins artistiquement (dé)vêtues, à l'instigation de la frange la plus mâle de l'équipe de rédaction. Quelque peu circonspect au départ, j'ai finalement décidé d'apporter ma contribution à cette tendance lourde à la faveur de la découverte d'un spot publicitaire canadien de Subaru pour le nouveau Forester mettant en scène une surface minimale de tissu, une surface maximale de peau dénudée, de grandes quantités d'eau et beaucoup de mousse pour une classique séance de lavage "à la main". Chaud devant.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.