par La rédaction

Et si Saab jouait sa partition solo ?

Alors que l'ventualit d'une nationalisation de Saab (et Volvo) par le gouvernement sudois a t balaye d'un revers de main et que General Motors ne trouve toujours pas de repreneur potentiel pour sa filiale nordique, une nouvelle possibilit avance par le constructeur amricain entre dans la danse. Et si GM "donnait" son autonomie Saab afin de pouvoir mieux se vendre ultrieurement ?

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Alors que l'ventualit d'une nationalisation de Saab (et Volvo) par le gouvernement sudois a t balaye d'un revers de main et que General Motors ne trouve toujours pas de repreneur potentiel pour sa filiale nordique, une nouvelle possibilit avance par le constructeur amricain entre dans la danse. Et si GM "donnait" son autonomie Saab afin de pouvoir mieux se vendre ultrieurement ?

Le temps presse en effet pour General Motors qui doit se reprsenter devant les dcideurs politiques et financiers amricains la mi-fvrier et dvoiler leur ultime plan d'conomies alors synonyme de dblocage d'une nouvelle enveloppe de soutien financier. Le fabricant de Trolhattan pourrait alors disposer d'une indpendance offerte par son propritaire amricain.

En clair ce dernier doterait Saab d'une ligne budgtaire indpendante et des pouvoirs de dcision s'cartant alors de fait du giron de GM Europe. Saab serait alors plus mme de ngocier directement avec un repreneur (acheteurs qui ne se bousculent pas devant le pas de la porte).

Jouant une partition solo, matrisant sa stratgie et ses investissements, Saab se retrouverait plus en position de force pour s'assurer la bienveillance d'un investisseur. Dans ce cas Saab retrouverait intgralement les terres sudoises s'occupant de tous les postes comme R&D, production, fabrication ou design. Ceci signifierait galement le rapatriement d'Opel Saab l'avenir de la prochaine 9-5.

Reste videmment une inconnue de taille apprhender chez Saab : la somme budgtaire prte tre mise sur la table par GM. Une donne qui devrait sans surprise tre officialise avant le 17 fvrier prochain.

Les membres influents de Saab ainsi que le prsident du syndicat sudois IF Metall verraient d'un bon il une dcision allant dans ce sens pouvant alors se traduire par un regain d'intrt chez d'ventuels investisseurs. A suivre.

A lire galement. GM recherche acheteur dsesprment pour Saab, GM se recentre sur 4 marques, GM/Saab : Bob Lutz enfonce (plutt maladroitement) le clou et Sude : pas de nationalisation chez Volvo ou Saab en vue.

A voir galement. Galerie Saab 9-3 Cabrio Hirsch Edition.

Source : Automotive News.

Pour résumer

Alors que l'ventualit d'une nationalisation de Saab (et Volvo) par le gouvernement sudois a t balaye d'un revers de main et que General Motors ne trouve toujours pas de repreneur potentiel pour sa filiale nordique, une nouvelle possibilit avance par le constructeur amricain entre dans la danse. Et si GM "donnait" son autonomie Saab afin de pouvoir mieux se vendre ultrieurement ?

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.