par Joest Jonathan Ouaknine

Essai Range Rover 4,4l TDV8 Autobiography: hors piste (3/5)

Quand on pense "Range Rover", on pense davantage aux beaux quartiers. Pourtant, à l'occasion, il sait faire du hors-piste. Land Rover nous a justement prévu un parcours en pleine campagne Portugaise avec ce 4,4l TDV8 Autobiography. Comme disait la très charmante responsable produits du constructeur: "Let's get dirty!"

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Quand on pense "Range Rover", on pense davantage aux beaux quartiers. Pourtant, à l'occasion, il sait faire du hors-piste. Land Rover nous a justement prévu un parcours en pleine campagne Portugaise avec ce 4,4l TDV8 Autobiography. Comme disait la très charmante responsable produits du constructeur: "Let's get dirty!"

Pour rappel, le Range Rover 4,4l TDV8 Autobiography coute 114 600€. Faire du hors-piste avec, ce serait comme faire un tour du Nurburgring en Rolls-Royce Phantom (un exploit réalisé par Nick Mason): en théorie, c'est possible; mais en pratique, personne n'ose le faire.

Dans le années 80, Land Rover s'était associé à un fameux cigarettier ayant un chameau pour logo pour organiser un raid. Plus près de nous, le constructeur avait lancé le G4 et on y voyait des Range patauger joyeusement dans la boue.

Le crédo du Range a d'ailleurs toujours été: "Le confort d'une berline premium, mais l'efficacité d'un tout-terrain." Ce dernier point est actuellement souligné, afin de lui donner un avantage face aux BMW X5 et autres Mercedes ML.

Précisons tout de même que pour l'occasion, le constructeur a remplacé les pneus par des montes tout-terrain avec des jantes 19 pouces censées mieux aérer les disques de frein.

Toute la supervision de l'exercice était assurée par le Land Rover eXperience, qui organise des stages toute l'année.

Notez au passage que depuis le lifting, la molette a laissé place à une série d'interrupteurs. Pour le tout-terrain, il vous suffit de choisir le pictogramme du terrain où vous êtes, de passer en rapports courts (une manœuvre possible uniquement en "N") et l'électronique fait le reste.

En rapports courts, la vitesse est bridée de 2km/h à 20km/h, mais il est possible de la régler.

Pour le franchissement, il est également conseillé de se mettre en mode "caméra". Vous disposez de 3 caméras à différents endroits du véhicule.

Et si ça ne vous suffit pas, il y a une quatrième caméra, dans la boite à gant, que vous pouvez utiliser à votre guise!

La programme comprenait un long passage de gué, des chemins escarpés avec de belles cotes et de belles descentes, quelques buttes, de petits croisements de pont et des passages étroits.

Ce n'est pas le fameux raid du cigarettier, mais la facilité avec laquelle ce véhicule de 5 mètres de long et 2 580kg franchit les obstacles est impressionnante. L'assistance au démarrage en cote et en descente ne sont pas que des termes abstraits. Même si évidemment, la redoutable adhérence des pneus contribue aux performances.

A lire également:

Essai Range Rover 4,4l TDV8 Autobiography: intérieur/extérieur (1/5)

Essai Range Rover 4,4l TDV8 Autobiography: moteur (2/5)

Essai Range Rover 4,4l TDV8 Autobiography: Range Rover Autobiography Black "live" (4/5)

Essai Range Rover 4,4l TDV8 Autobiography: héritage (5/5)

Pour résumer

Quand on pense "Range Rover", on pense davantage aux beaux quartiers. Pourtant, à l'occasion, il sait faire du hors-piste. Land Rover nous a justement prévu un parcours en pleine campagne Portugaise avec ce 4,4l TDV8 Autobiography. Comme disait la très charmante responsable produits du constructeur: "Let's get dirty!"

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.