par Michel Holtz

Essai Laguna 3 : concept prudence

On connaissait le crossover, le ludospace ou le coup-berline. Mais Renault vient dinventer un nouveau concept automobile : la prudence. Dieu sait si la Laguna 3 a t dissque, commente (surtout dans ces pages). Mais cest en la voyant et en lessayant que lon constate que toute lmotion quelle a suscite avant sa naissance ntait absolument pas justifie.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

On connaissait le crossover, le ludospace ou le coup-berline. Mais Renault vient dinventer un nouveau concept automobile : la prudence. Dieu sait si la Laguna 3 a t dissque, commente (surtout dans ces pages). Mais cest en la voyant et en lessayant que lon constate que toute lmotion quelle a suscite avant sa naissance ntait absolument pas justifie.

Car lmotion, ne de la rage ou du plaisir, ne fait pas partie de son cahier des charges. Un seul mot dordre devait dailleurs y figurer : surtout les gars, gardez le pied sur le frein de la crativit et de linnovation . La prudence a pris le pouvoir Guyancourt. Elle se traduit demble par la ligne de cette Renault du renouveau , comme le rptent les cadres dirigeants du groupe. Certes, cest moins grave quon pouvait limaginer sur le seule vision des premires photos. Mais cest bien l tout le problme de cette Laguna 3. Elle nest mme pas affreuse. Juste totalement passe - muraille. Seulement coule dans les standards du design actuel. Comme le sont certaines berlines Nissan nord-amricaines. Pour sen convaincre, il suffit de se promener son volant et dobserver les badauds que lon croise. Pour quils se retournent sur votre passage, mieux vaut les klaxonner que dattendre une raction de leur part sur le nouvel tendard auto-proclam de lindustrie automobile franaise que vous conduisez. Rien ne dpasse de ce dessin transparent. Toute extravagance est gomme.

Lintrieur est du mme tonneau. La planche de bord, sans console centrale, et les diffrents emplacements des instruments sont peu prs aussi novateurs quun walkman lheure du MP3. Si ce ntait le volant faon sport et inspir de la F1 avec une partie basse horizontale. Mais il nest pas disponible ds les premiers niveaux de finition. Pour prouver un brin dmotion, il faut en passer par la planche de la finition Initiale avec ses inserts en bois marquet. Mme si ce nest quune reprise de lambiance de la Vel Satis. Si la rvolution nest pas au rendez-vous du design, elle ne lest pas non plus celui de lhabitabilit. Rien de neuf de ce ct. Les grands gabarits sont pris de sasseoir lavant, faute de voyager recroquevills. Pour les rangements, grosse tendance actuelle des constructeurs qui ne savent plus ou en coller, on repassera aussi. Une boite gant, un vide poche centrale, quatre autres dans les portires et cest tout. Circulez, y a plus rien ranger.

On se rassure en se disant quon nest pas dpays en observant cette Laguna. On ne risque pas non plus de ltre en la conduisant. Ne serait ce quen raison de sa gamme de moteurs. Tous archi connus. Et uniquement en version quatre cylindres, essence ou diesels, de 115 175 CV. Pour les V6, sans plomb et mazout, on rest pri de patienter et de les admirer, sous cloche, Francfort, la semaine prochaine. Pour les faire hurler sous le capot de la nouvelle Renault, il faudra attendre lanne prochaine. Mme patience exige pour la seule innovation technologique prvue : un systme quatre roues directrices. En attendant, mettons nous sous la dent le moteur le plus homogne de la gamme existante : le 2.0 dci de 150 CV, dj embarqu dans la plupart des modles des segments suprieurs du losange. Il est parfait dans cette auto, coupleux, silencieux, et brillamment assortit dune boite 6 qui, habitude de la maison, est dun guidage sans reproche. La direction, quant elle, marque un vrai progrs. Plutt directe et prcise, elle semble dfinitivement mettre un terme aux assistances lectriques auxquelles Mgane et autres Clio nous avait malheureusement habitus. Cest un fait, la Laguna 3 est super agrable conduire. Laccoustique est parfaitement soigne et la tenue de cap est excellente. Mme si elle ne vire pas plat comme laffirment les ingnieurs maison. Elle prend ses appuis comme toute auto classique, mais elle limite son roulis comme peu de ses copines savent le faire.

Reste tout de mme le gros point dinterrogation de cette Renault du renouveau : sa qualit. De ce que lon peroit, elle est sans reproche. Assemblages et matriaux utiliss sont au top (pour un constructeur gnraliste). Quant la fiabilit de la bte, point noir de la version 2.0, il faudra attendre un an au moins pour la vrifier. Sauf que dici l, on aura peut-tre oubli la trs anonyme Laguna 3. Dailleurs ses concepteurs ne se fixent mme pas dobjectifs de vente et pensent fourguer la moiti des units produites Sandouville aux entreprises. Super confiants en lavenir, les Gohsns boys

Pour résumer

On connaissait le crossover, le ludospace ou le coup-berline. Mais Renault vient dinventer un nouveau concept automobile : la prudence. Dieu sait si la Laguna 3 a t dissque, commente (surtout dans ces pages). Mais cest en la voyant et en lessayant que lon constate que toute lmotion quelle a suscite avant sa naissance ntait absolument pas justifie.

Michel Holtz
Rédacteur
Michel Holtz

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.