par Elisabeth Studer

Entrée remarquée du chinois Xpeng -concurrent de Tesla- à WStreet

Xpeng, constructeur chinois de véhicules électrique, concurrencé directement par Tesla dans l’Empire du Milieu, a fait des débuts remarqués à Wall Street jeudi, affichant une progression de son titre de 41% dans le cadre de son introduction en Bourse. Opération qui lui aura permis de lever 1,5 milliard de dollars.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Pour mémoire, XPeng est le troisième constructeur chinois de véhicules électriques à être coté aux États-Unis après NIO (en 2018) et l'arrivée le mois dernier de LiAuto.

Mise sur le marché de près de 100 millions de titres

XPeng a mis sur le marché plus de 99 millions de titres à la Bourse de New York. Alors que le prix d'introduction avait été fixé à 15 dollars, le titre de la société a terminé sa première journée de cotation sur le Nasdaq à 21,22 dollars. Affichant une hausse de 41%, après avoir même progressé de 67% en cours de séance.

Une introduction menée dans un contexte particulier

L'introduction de XPeng intervient dans un contexte de vives tensions politiques et rivalités économiques entre la Chine et les États-Unis, ce qui n’empêche pas Pékin d’inciter ses entreprises technologiques à obtenir leur cotation sur les places boursières nationales comme Shanghai, Shenzhen ou Hong Kong.

Xpeng : 1ere start-up chinoise à commercialiser un SUV électrique

XPeng a déposé son dossier d’introduction au New York Stock Exchange au début du mois d’août. Fondée en 2015, la start-up propose déjà deux modèles 100% électriques, le G3, un SUV vendu depuis novembre 2018 (à 18.700 unités à ce jour), et le P7, une berline sportive lancée en mai 2020 et totalisant fin juillet près de 2.000 livraisons.

Les start-ups chinoises implantées sur le segment des véhicules électriques se sont empressées de commercialiser leur premier modèle, un SUV électrique. Xpeng est la première à lancer une berline. La Xpeng P7 revendique une autonomie de plus de 700 km (NEDC).

Notre avis, par leblogauto.com

A noter que l’introduction en bourse de ces start-up chinoises voit le jour au milieu d’un regain d’intérêt des investisseurs pour les constructeurs de véhicules électriques, porté par la flambée du cours de Tesla.

Sources : AFP, Xpeng

Pour résumer

Xpeng, constructeur chinois de véhicules électrique, concurrencé directement par Tesla dans l’Empire du Milieu, a fait des débuts remarqués à Wall Street jeudi, affichant une progression de son titre de 41% dans le cadre de son introduction en Bourse. Opération qui lui aura permis de lever 1,5 milliard de dollars.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.