par La rédaction

En 2013, 100 bougies pour l'usine Mini d'Oxford

En 1913, la première Oxford Bullnose du constructeur Morris quitte les lignes d'assemblage de l'usine britannique d'Oxford. La production de ce roadster deux places marque alors le coup d'envoi de l'histoire de l'usine. 2013, le site industriel célébrera son centenaire.Tout au long de l'histoire du site industriel d'Oxford en Angleterre, les lignes auront été émaillées au rythme de la production de plusieurs modèles sous différentes marques comme Morris, Austin Healey, MG, Wolseley, Riley, Austin, Mini, Vanden Plas, Princess, Triumph, Rover, Honda ou Sterling.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Depuis 2000, c'est Mini qui occupe les lieux pour une production totale ayant dépassé le seuil des deux millions d'exemplaires (volume enregistré en 2011). Aujourd'hui le site assure la production des Mini Clubman, Clubvan ou encore coupé et roadster. L'apogée de l'usine d'Oxford aura été atteinte entre les années 1950 et 1960, époque qui a vu le site compter jusqu'à plus de 26 000 salariés contre quelques 3 700 aujourd'hui. Les détails concrets entourant le programme du centenaire ne sont pas encore révélés.

Source : Autoevolution et Mini.

Pour résumer

En 1913, la première Oxford Bullnose du constructeur Morris quitte les lignes d'assemblage de l'usine britannique d'Oxford. La production de ce roadster deux places marque alors le coup d'envoi de l'histoire de l'usine. 2013, le site industriel célébrera son centenaire.Tout au long de l'histoire du site industriel d'Oxford en Angleterre, les lignes auront été émaillées au rythme de la production de plusieurs modèles sous différentes marques comme Morris, Austin Healey, MG, Wolseley, Riley, Austin, Mini, Vanden Plas, Princess, Triumph, Rover, Honda ou Sterling.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.