Lancer le diaporama
Emilia GT Veloce
+5
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Emilia GT Veloce : Giulia d'avant, Giulia d'après

Contrairement à ce que pourrait laisser penser le nom, Emilia Auto est un préparateur allemand qui a dévoilé son restomod GT Veloce Alfa Romeo. Il coûtera la bagatelle de 400.000 euros ! Waouh et Aïe !

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara
Podcast Men's Up Life
 

Un moteur d'enfer

À la fin de l'année dernière, Emilia Auto a annoncé son intention de refaire une Alfa Romeo classique. L’entreprise s’est basée sur l'Alfa Romeo Giulia GT des années 60 et 70, mais son moteur est beaucoup plus récent, venant de l'actuelle Giulia Quadrifoglio. Ce restomod ne sera construit en seulement 22 unités.

A l’origine, la Giulia Sprint GT Veloce, lancée en 1966, disposait du fameux moteur Twin-Cam de 1570cc disposant de 106 ch. Avaient suivi ensuite la GT1750 Veloce (1.8 litre -118 chevaux) et la GT2000 Veloce qui, comme son nom l’indique, bénéficiait d’une motorisation 2 litres de 132 chevaux.

L’Emilia GT Veloce est tout bonnement propulsée par le moteur V6 bi-turbo de 2,9 litres de la Giulia Quadrifoglio qui délivre 510 chevaux, avec plus de 600 Nm de couple. Le moteur est associé à une transmission automatique à 8 vitesses qui envoie la traction aux roues arrière, la voiture étant équipée d'une suspension à ressorts hélicoïdaux KW, de freins Brembo, d'un ABS et d'un antipatinage La suspension se compose de doubles triangles à l'avant, tandis que l'arrière est multibras. Le tout est posé sur des jantes 19 pouces qui donnent réellement un aspect trapu et musculeux à la petite berline.

Petite muscle car à l'italienne

Avec l’adoption d’un tel bloc, la longueur totale de la voiture a été augmentée de 40 mm. Les prises d'air à l'avant du véhicule sont essentielles pour maintenir le moteur au frais, tandis qu'Emilia Auto affirme que les ouvertures de roue plus grandes aident également à gérer la température des freins.Le capot et la calandre sont directement inspirés de l'Alfa Romeo GT.

Le look est ancré dans la tradition du modèle, mais quelques détails de modernité apparaissent comme avec les blocs optiques à LED qui, à l'avant, conservent leur forme circulaire, tandis qu'à l'arrière, ils conservent leurs dimensions d'origine mais deviennent moins "lourds" sur le plan visuel. L'arrière est également caractérisé par un diffuseur en carbone d'où émergent deux sorties d'échappement circulaires en position centrale.

Tradition et modernité

A l’intérieur, tout est dans l’art de moderniser et de garder le cachet authentique de l’époque. Là, Emilia prévoit d'inclure un système d'infodivertissement de 8,8 pouces dans la console centrale ainsi que la climatisation. Le cuir fin et les bois précieux rehaussent sensiblement l'intérieur visuellement. Le contraste entre modernité et tradition se retrouve entre autres dans l’association d’un grand volant en bois et d’une console centrale en carbone.

L'entreprise ajoutera également une caméra de recul pour les clients qui le souhaitent, alors qu'il existe de nombreuses possibilités pour personnaliser les intérieurs selon les souhaits du propriétaire. Le conducteur et le passager profiteront de sièges baquets Recaro, tandis que les sièges arrière ont été omis au profit d'un espace optimal pour les pilotes et les passagers de grande taille. Au lieu de cela, derrière les sièges se trouve l'arceau de sécurité pour plus de sécurité et une stabilité accrue, ainsi qu'un porte-bagages recouvert de cuir.

Les 22 exemplaires ont déjà trouvé preneur. Désolé !

Pour résumer

L'Emilia GT Veloce propose un beau et très cher restomod à 400.000 euros qui associe le look de la Giulia GT des années 60 au puissant V6 biturbo de la Giulia moderne, le tout avec un mariage subtil entre tradition et modernité.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos