par La rédaction

Dubaï : du rodéo au cachot, il n'y a qu'une vidéo

Nos amoureux des rodéos et cascades sur autoroute à Dubaï doivent maintenant regretter que leur vidéo ait fait le tour de la planète automobile. Mais surtout soit accessoirement découverte par les forces de police locales lesquelles n'ont pas, mais alors pas du tout, apprécié le petit jeu de ces pilotes un peu seuls sur la route (ou du moins se croyant en liberté totale). Les deux propriétaires de véhicules identifiés via leur plaque d'immatriculation (un Nissan Patrol et un pick-up Toyota) ont été arrêtés par la police et devront répondre de leurs actes. Âgés d'une vingtaine d'années, ils encourent plusieurs sanctions...

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Nos amoureux des rodéos et cascades sur autoroute à Dubaï doivent maintenant regretter que leur vidéo ait fait le tour de la planète automobile. Mais surtout soit accessoirement découverte par les forces de police locales lesquelles n'ont pas, mais alors pas du tout, apprécié le petit jeu de ces pilotes un peu seuls sur la route (ou du moins se croyant en liberté totale). Les deux propriétaires de véhicules identifiés via leur plaque d'immatriculation (un Nissan Patrol et un pick-up Toyota) ont été arrêtés par la police et devront répondre de leurs actes. Âgés d'une vingtaine d'années, ils encourent plusieurs sanctions...

... Allant d'une amende, dont le montant sera déterminé par le juge qui statuera sur l'affaire, à un retrait de permis provisoire mais surtout sont passibles d'une peine d'emprisonnement allant jusqu'à trois années de détention. Ils sont logiquement présumés innocents en attendant le jugement.

Ils ont joué. Ils ont perdu. Complétons la rime du titre. Du rodéo au cachot, il n'y qu'une vidéo : oui c'est ballot.

A lire également. Scène ordinaire (?!) mais incroyable sur une autoroute à Dubaï.

Source : Arabian Business via Jalopnik.

Pour résumer

Nos amoureux des rodéos et cascades sur autoroute à Dubaï doivent maintenant regretter que leur vidéo ait fait le tour de la planète automobile. Mais surtout soit accessoirement découverte par les forces de police locales lesquelles n'ont pas, mais alors pas du tout, apprécié le petit jeu de ces pilotes un peu seuls sur la route (ou du moins se croyant en liberté totale). Les deux propriétaires de véhicules identifiés via leur plaque d'immatriculation (un Nissan Patrol et un pick-up Toyota) ont été arrêtés par la police et devront répondre de leurs actes. Âgés d'une vingtaine d'années, ils encourent plusieurs sanctions...

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.