par La rédaction

Du neuf pour le label Special Véhicle Operations / SVO ?

Et si le groupe JLR décidait de revoir les plans initialement fixés pour le label Special Véhicle Operations / SVO ? La question est posée et un élément de réponse apporté.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Et si le groupe JLR décidait de revoir les plans initialement fixés pour le label Special Véhicle Operations / SVO ? La question est posée et un élément de réponse apporté.

Pour l'heure ce sont les véhicules les plus extrêmes, pointus et puissants chez Jaguar et Land Rover qui sont affublés du badge SVR leur garantissant leur positionnement tout en haut de leur gamme respective.

On pense au Range Rover Sport SVR chez Land Rover et à la Jaguar F-Type SVR, deux modèles puissamment gréés avec le V8 suralimenté de 575 ch à 6 500 tr/min pour 700 Nm de 3 000 tr/min à 5 000 tr/min pour la Jaguar et 550 ch et 680 Nm pour le SUV.

Et si le badge SVR était repositionné un cran plus bas avec des mécaniques moins puissantes et moins nobles (nobles entre guillemets) ? "Nous ne pouvons pas dire qu'un modèle SVO doit obligatoirement recevoir un V8. Les technologies évoluent. Qui aurait penser pouvoir tirer 400 ch d'un 4 cylindres était possible ? On n'a pas forcément besoin d'un V8", a déclaré Richard Agnew, responsable des relations publiques chez Jaguar, dans un entretien accordé à un média australien.

Aucune option n'est écartée donc pour voir la griffe SVR être déclinée un cran plus bas mais Richard Agnew n'en dira pas davantage sur les pistes évoquées dans le domaine...

Source : Caradvice.

Crédit illustration : Jaguar.

Pour résumer

Et si le groupe JLR décidait de revoir les plans initialement fixés pour le label Special Véhicle Operations / SVO ? La question est posée et un élément de réponse apporté.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.